Catégorie de navigation

Témoignage

Ecouter, compatir, interpeller. Avant d’être journaliste, il faut être humain, tendre l’oreille à autrui et donner du réconfort. La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Elle est faite de moments de joie et de bonheur, elle marque aussi par des drames, des problèmes et par la maladie. Ces longues années d’existence nous confère de la maturité, l’aptitude à l’écoute et à la compassion, que ce soit au sein de notre propre famille, avec des proches, des voisins ou des personnes rencontrées au hasard des circonstances de la vie. Ecouter pour réconforter, et quand nous avons la latitude de répercuter les difficultés et les situations malheureuses des autres comme peut le faire un  journaliste, nous devons le faire pour interpeller les pouvoirs publics de manière générale et les autorités sanitaires de manière particulière. Ces situations de détresse, vécues dans la douleur et dans l’impuissance, nous les rapportons ici avec beaucoup d’émotion et avec le souhait que cela puisse être utile.
N. R.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More