Covid-19 en Europe : L’OMS craint des bilans plus lourds

Alors que plus de 5 millions de personnes sont décédées du coronavirus dans le monde depuis fin 2019 et que le virus continue de sévir notamment en Europe où la 4e, voire 5e vague, fait de plus en plus de nouvelles victimes, l’OMS vient encore une fois tirer la sonnette d’alarme, s’inquiétant de « l' »emprise de l’épidémie de Covid-19 en Europe, qui pourrait déboucher sur 700.000 morts supplémentaires sur le continent, portant le nombre total de décès à 2,2 millions d’ici le printemps.

On peut s’attendre à ce que les lits d’hôpitaux soient soumis à une pression élevée ou extrême dans 25 pays et à une pression élevée ou extrême dans les unités de soins intensifs dans 49 des 53 pays d’ici au 1er mars 2022.

Les décès cumulés signalés devraient atteindre plus de 2,2 millions d’ici le printemps prochain, sur la base des tendances actuelles », a fait savoir l’OMS à travers un récent communiqué.

Toujours selon l’organisation mondiale de la santé, ce regain de cas de contaminations est dû à la prévalence du variant Delta « hautement contagieux », combinée à une « couverture vaccinale insuffisante et à l’assouplissement des mesures anti-Covid ».

Selon les données fournies par l’OMS, « les décès liés au Covid ont plus que doublé depuis fin septembre, passant de 2.100 par jour à près de 4.200 quotidiens ».

De son côté, le directeur régional de l’OMS pour l’Europe Hans Kluge a estimé que « la situation liée au Covid-19 à travers l’Europe et l’Asie centrale est très sérieuse. Nous faisons face à un hiver plein de défis ». Il a , à ce titre, appelé à l’adoption d’une approche « vaccin plus », qui associe vaccination, port du masque, mesures d’hygiène et distanciation physique.

Synthèse H.A.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More