Diabète de type 2 : Beaucoup d’espoir aux malades grâce à un traitement révolutionnaire

Une nouvelle étude réalisée par l’INSERM et publiée dans les colonnes de la revue Diabetes, dévoile une nouvelle voie thérapeutique qui pourrait changer la vie des malades atteints de diabète de type 2 et ils sont nombreux. Il s’agit d’une nouvelle famille de médicaments dont l’action ne serait plus « d’agir sur l’absorption du glucose en la compensant, mais de la restaurer dans l’adipocyte malade ce qui a comme conséquence de traiter la résistance à l’insuline, avec des effets bénéfiques sur tout l’organisme », fait savoir l’Inserm dans sa publication. C’est en étudiant le syndrome d’Alström dont le mécanisme induit l’apparition d’un diabète de type 2 que les chercheurs se sont rendus compte que « deux protéines interagissaient et bloquaient les adipocytes, qui ne pouvaient donc plus absorber le glucose, entraînant le diabète ». Ils ont, par conséquent, développé une nouvelle famille de médicaments, appelés PATAS, qui rétablit la physiologie normale des adipocytes.
Si, jusqu’à présent, ces résultats encourageants n’ont été constatés que sur des souris et en attendant la mise en place d’essais cliniques sur les humains, les chercheurs de l’INSERM expliquent que « les effets sont visibles chez l’animal, avec une amélioration nette de la résistance à l’insuline, et de tout un tas d’autres paramètres et comorbidités, notamment une meilleure régulation glycémique, une diminution de la stéatose et de la fibrose du foie ».
Synthèse Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More