Faisant face à un grand afflux de malades : le CHU de Tizi-ouzou lance une grande alerte

Le CHU de Tizi-Ouzou alerte l’opinion publique. L’établissement hospitalier  « fait face, ces dernières semaines, à un nouvel afflux de malades, atteints de la Covid-19 », lit-on dans le communiqué diffusé cet après-midi .

« Près d’une centaine de patients est, quotidiennement, reçue en consultation aux urgences dédiées à la pandémie, ouvertes en H24. Le nombre de sujets, actuellement en séjour d’hospitalisation à travers les deux unités du CHU de Tizi-Ouzou (unités Nedir Mohamed et Belloua),  dépasse désormais les 120 sujets, dont 10 sont sous soins intensifs dans les deux services de réanimation (réanimation médicale et réanimation chirurgicale de l’unité Nédir Mohamed) réservés à la Covid-19 », précise le CHU de Tizi-ouzou .

Pire encore,  « Les services d’hospitalisation des Maladies infectieuses, de Pneumologie, et de Médecine interne affichent désormais complet. Ce qui a contraint à la réouverture pour la troisième fois, depuis l’apparition du virus,  des services Endocrinologie-diabétologie de Belloua, et Urologie de l’unité Nédir désormais à nouveau réquisitionnés Covid-19, pour assurer de nouveaux lits d’hospitalisation voués à la pandémie ».

« Avec le nombre croissant des malades reçus, la direction du CHU, qui a déjà mis en branle son plan spécial, prévoit le recours à d’autres réouvertures d’autres services pour contenir l’afflux des malades de cette 4ème vague que seule une reprise de conscience de chacun pourra atténuer. ».

Le CHU de Tizi-ouzou estime que  « le respect strict des mesures barrières et le recours au vaccin, sont plus que jamais dictés. C’est les seules alternatives qui permettront de décliner les contaminations, et prémunir des formes graves » .

« A la veille des fêtes de fin d’année, la vigilance doit être encore plus accrue pour arriver à rompre la chaîne de contamination.
Et en ces moments particuliers, la direction du CHU tient à saluer la mobilisation et le sens de dévouement, dont ont toujours fait preuve les différents personnels du CHU pour faire face à la situation », conclut le communiqué du CHU.

Meriem Azoune

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More