Journée mondiale de l’hypertension : Plus d’1 milliard personnes touchées dans le monde

En ce 17 mai 2022, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’hypertension, un point sur cette pathologie qui touche plus de 1,13 milliard de personnes dans le monde s’impose.

Problème de santé majeur, en Algérie, l’hypertension, touche de plus en plus de personnes y compris parmi les sujets jeunes (à partir de l’âge de 18 ans). Les raisons sont nombreuses et évitables (stress, sédentarité, tabagisme, surpoids, consommation excessive de sel…) et les conséquences parfois dramatiques (AVC ou attaques, infarctus, insuffisance cardiaque, hémorragies intracrâniennes, insuffisance rénale, lésions de la rétine).

Malheureusement, en dépit de la gravité de cette pathologie, un état des lieux reste aujourd’hui difficile en raison de l’absence ou de l’indisponibilité d’études ou de statistiques récentes permettant de connaître la prévalence réelle de l’HTA au sein de la société algérienne.

La dernière enquête Stepwise OMS lancée en 2017 par le ministère de la Santé a révélé que 23, 6% des personnes interrogées, âgées entre 18 et 69 ans, sur les 7450 cas ciblées par l’étude disent être hypertendues, soit un quart de la population générale. Des chiffres inquiétants, surtout qu’aujourd’hui, on pense qu’ils sont loin de refléter la réalité du terrain car de nombreux hypertendus s’ignorent. En effet, selon la même étude Stepwise OMS : « 71,9% des sujets hypertendus sont non traités et seulement 11,8% sont traités et équilibrés ».

La célébration de la Journée mondiale de l’hypertension revêt une grande importance, dans la mesure où elle est l’occasion idoine pour sensibiliser la population sur la gravité de cette pathologie, tout en lui fournissant une information juste et vulgarisée sur sa prévention, sa détection et son traitement.

Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More