Les indications des dernières évolutions de la Covid-19 à l’hôpital de Rouiba

Le professeur Kamel Djenouhat, chef de service du laboratoire central de l’hôpital de Rouiba, révèle, dans une intervention accordée à esseha.dz, les premières observations sur l’évolution de la pandémie durant les deux dernières semaines au niveau de l’hôpital où il exerce.

Première constatation est l’augmentation du nombre de cas Covid admis de 4 malades à 16, tous non vaccinés, avec constatation du nombre élevé de femmes atteintes par rapport aux hommes. Le professeur qui précise que ce constat concerne l’hôpital de Rouiba, dit ne pas avoir suffisamment de données pour expliquer, dans l’immédiat, cette donne.

L’autre remarque notée est que, sur 20 PCR, 3 seulement se sont révélées positives. Un résultat qui confirme une sorte d’état confus entre la grippe saisonnière et la Covid-19.

Le professeur Djenouhat se désole d’entendre les proches de personnes atteintes ramenées à l’hôpital, dire qu’ils les feront vacciner dès leur sortie de l’établissement. “ Le vaccin est un moyen de prévention et de protection qui doit être fait avant la contamination. Chose que doit impérativement comprendre les citoyens” , souligne le spécialiste qui préside aussi la Société Algérienne d’immunologie.

Nouhad Ourebzani

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More