Mauvaises pratiques alimentaires et conséquences préjudiciables pour l’estomac

On endommage soi-même son estomac à travers des habitudes alimentaires malsaines et le manque d’activités physiques. Excès d’acidité, douleurs et ballonnements, digestion difficile sont le lot quotidien quand on néglige son hygiène alimentaire et qu’on ne fait pas attention à la qualité de la nourriture.

Pour beaucoup malheureusement, l’essentiel est de se sentir rassasié sans qu’il y ait le souci de faire le tri entre aliments sains et ceux qui sont mauvais pour l’estomac. Les pratiques non recommandables sont nombreuses, dont certaines sont évoquées ici.

Pris à jeun, le café noir peut provoquer une gastrite et des brûlures d’estomac du fait qu’il augmente l’acidité gastrique. Le même risque est encouru par les adeptes du jus d’orange à jeun pendant le petit-déjeuner et les personnes qui consomment des agrumes l’estomac vide.

De même que manger différents fruits en même temps n’est pas du tout une chose à faire. Cela est déconseillé par les médecins nutritionnistes en raison d’une mauvaise combinaison de leurs acides et des rythmes de digestion de chacun des fruits.

On ne doit pas, non plus, abuser de légumes crus tels que le poivron, le chou et le céleri qui irritent les intestins, ce qui a pour effet de rendre la digestion difficile, de prolonger le travail de l’estomac et de provoquer des troubles digestifs.

C’est aussi le cas pour les repas froids consommés régulièrement, avec pour conséquence une stagnation dans l’estomac et une fermentation (donc des gaz intestinaux, des flatulences et des douleurs), le travail de digestion et de distribution des nutriments dans l’organisme étant plus aisé après un repas chaud
Rachida Merkouche

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :