Pr Taha Merghoub : Nous allons vers un médicament contre le cancer à chaque personne

Le professeur Taha Merghoub, directeur adjoint du Sandra and Edward Meyer Cancer Center à New York, et chercheur à l’hôpital Cornell spécialisé en génétique et immunologie délivre, sur les ondes de Radio Sétif, un message fort positif à l’adresse des malades de cancer.  « Pour la première fois, nous avons des résultats très encourageants dans le traitement du cancer, grâce à des traitements nouveaux et émergents au Cornell Medical College », affirme le professeur.

« L’enjeu maintenant est de faire circuler ces traitements dans toutes les couches de la société et de ne pas rester cantonné à un groupe spécifique, et nous nous sommes lancés là-dessus », dit-il encore .

L’immunologue Algérien souligne que c’est la première fois dans l’histoire, qu’on travaille  « à attribuer un médicament contre le cancer à chaque personne, c’est-à-dire que le médicament n’est pas distribué à tous les patients atteints de cancer, mais génétiquement »

Cette performance est qualifiée par le scientifique de grande réussite dans la génétique et l’histoire humaine.

Le professeur Merghoub travaille maintenant au laboratoire Cornell avec 30 chercheurs spécialisés dans la recherche en génétique, et à l’hôpital il y a plus de 150 spécialistes qui travaillent tous pour trouver des solutions radicales au cancer.

 Toutes les recherches faites par l’équipe du professeur Merghoub sont publiées à différents niveaux pour en bénéficier, et ce sont des études scientifiques de haut niveau.

« Depuis peu, nous essayons d’ouvrir d’autres succursales autour de cette spécialité loin de New York pour généraliser l’expérience au profit de la communauté » .

« Nous avons pu, grâce à Dieu, lors de l’épidémie de Corona, organiser plusieurs convois vers l’Algérie, qui comprenaient une aide médicale importante et qualitative au sein de la Société mixte algéro-américaine », révèle l’invité de Radio Sétif qui précise que l’Algérie n’a jamais été abandonnée .

Le professeur Merghoub supervise toujours la formation des promotions continues pour les médecins et les chercheurs en Algérie. Il donne également des conférences et participe à tous les forums auxquels il est invité.

« Il y a plus de cinq ans, nous avons organisé 5 universités d’été appliquées pour plus de 600 étudiants algériens, ce qui est une expérience très réussie, et cela fait partie du retour de grâce à mon pays qui m’a appris » .

Le spécialiste mentionne que (La graine algérienne) est le prochain projet en Algérie pour accompagner les jeunes créateurs à réaliser leurs projets sous l’encadrement d’universitaires hors Algérie et pour accompagner tous les acteurs de notre pays.

Le professeur Taha Merghoub a débuté son aventure scientifique à Bab Al-Zouar, puis à l’Université de Paris. Majeur en génétique et immunologie, il rejoint l’Amérique, dans laquelle il a atteint l’objectif en tant que premier Algérien à la tête d’un célèbre centre spécialisé.

La clé de la réussite de l’étudiant Algérien est dans le fait qu’il choisit, lui même, la spécialité dans laquelle il excelle. C’est le conseil prodigué par Pr Merghoub à la jeunesse Algérienne.

Nouhad Ourebzani

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More