25 ans après : Les engagements de l’Algérie à la CIPD de Nairobi au cœur d’une journée de formation au profit des journalistes

“Les engagements de l’Algérie lors  du Sommet mondial de Nairobi (Kenya) de la Conférence internationale sur la population et Développement, 25 ans après ”, a été le thème abordé, hier jeudi , au Golden Tulip Royaume Hotel, à Alger, avec  des journalistes réunis dans le cadre d’une journée de formation organisée par le ministère de la santé.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du programme de coopération entre l’Algérie et le Fonds des Nations Unies pour la Population, a été l’occasion pour les représentants des différents médias de s’informer sur les différentes responsabilités mutuelles dans les domaines de l’information, de l’éducation et des services de planification familiale, qui représentent l’Engagement n° 2.1 du Sommet de Nairobi.

Cette deuxième rencontre du genre a permis aux médias présents d’acquérir de nouvelles informations et données sur les réalisations enregistrées dans le cadre du plan de mise en œuvre des recommandations du sommet tenu en 2019, tout en sachant les défis qui doivent être relevés dans le même sujet.

Pour contribuer à atteindre l’objectif de zéro besoin non satisfait d’ici 2030., les participants à cette journée animée par Amar Ouali, directeur de la population au ministère de la santé, avec la participations d’enseignants universitaires de Blida, les participants ont recommandé la nécessité de renforcer les campagnes de sensibilisation et d’éducation, notamment dans le domaine de la santé reproductive et sexuelle.

Meriem Azoune

 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More