Ce que vous devez savoir sur les vertus de l’eau citronnée

171

Cette boisson est entrée dans les mœurs, elle fait de plus en plus d’adeptes parmi les personnes qui tiennent à se prendre en main et à aider leur organisme à mieux se porter.

L’eau citronnée possède beaucoup de vertus qu’on gagnerait à connaître pour une meilleure santé. Energie et vitalité font partie de la panoplie des bienfaits de l’eau avec du citron consommée le matin à jeun mais pas que cela.

La vitamine C les antioxydants que renferme le citron et que contient donc cette boisson naturelle lutte contre les radicaux libres et contre le vieillissement des cellules, elle renforce les défenses immunitaires par son action anti-inflammatoire et antibactérienne. Elle protège contre les infections et contre le rhume.

Ces éléments (vitamine C et antioxydants) sont bons pour les artères dont ils maintiennent la souplesse, facilitant ainsi la circulation du sang, ce qui fait que l’eau citronnée est bénéfique pour la santé cardiaque et pour la tension artérielle et réduit le taux de mauvais cholestérol.

Elle aide à la formation des os et du cartilage, ainsi qu’à la formation de la peau à travers la production du collagène, et la liste de ses vertus est encore longue.

Le citron étant un puissant dépuratif, cette boisson permet de détoxifier l’organisme, de nettoyer le foie ainsi que la vésicule biliaire et les reins en cas de présence de calculs (biliaires et rénaux), et de stimuler leur activité, facilitant ainsi la digestion et l’assimilation des nutriments.

C’est donc à juste titre que nombre de personnes se mettent à la consommation de l’eau citronnée avant toute chose le matin, à température ambiante ou tiède (mais ni glacée ni chaude). On peut y ajouter un morceau de gingembre.

Il faut préciser qu’il n’est pas bon de consommer ce breuvage de manière continue, on doit en boire pendant 5 jours et faire une pause de 2 à 5 jours avant d’en reprendre et ainsi de suite.

Il faut également mettre en garde contre la consommation de citron et d’eau citronnée dans certains cas, comme l’ulcère de l’estomac, le reflux gastro-œsophagien, la hernie hiatale et l’œsophagite peptique.
Rachida Merkouche

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More