En une semaine, 133 enfants brûlés à Alger-centre : Les conseils pratiques du Pr Abchiche

Le chiffre avancé par le professeur Abchiche Mohand Ouramdane, hier dimanche dans l’émission Sahtek Bin Yeddik que prépare esseha.dz le long de ce mois du ramadhan, donne froid au dos. Rien que pour la première semaine de ce mois sacré, 133 enfants ont été victimes de brulures. « Les 133 cas dont je parle ne concerne que ceux d’Alger-Centre », précise Pr Abchiche , chef de service de la clinique des brûlés d’Alger, qui souligne que le phénomène est certainement plus étendu si l’on prend compte des cas enregistrés dans les autres régions et localités d’Algérie.

« De la totalité de ces enfants victimes de brûlures, 15 ont dû être hospitalisés et 5 ont été admis en réanimation », précise encore Pr Abchiche.

Plusieurs causes sont à l’origine de ce phénomène qui pourrait prendre des proportions alarmantes, si l’on prend pas bien conscience des dangers. Le spécialiste pointe en particulier la pression qui s’exerce sur les mamans au moment de la préparation des repas de rupture de jeûne. « Soumise à une pression inhabituelle de finir à temps les plats dont une partie est faite à base de fritures, la maman devient par moment déconcentrée sur les mouvements de ses petits dans la cuisine.Et il suffit parfois d’un petit moment d’inattention, pour que le drame arrive. D’où la multiplication, en partie, de ce genre d’accidents domestiques », explique l’invité de l’émission Sahtek bin Yeddik.

Pr Abchiche profite de son passage sur esseha.dz pour donner des conseils pratiques et précieux aux citoyens afin de se comporter convenablement face à un brûlé. Des conseils que vous découvrirez en cliquant sur ce lien : Les conseils du Pr Abchiche

Nora S.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More