En visite hier à Batna : Les principales annonces du ministre de la santé

Lors de sa visite effectuée, hier jeudi, à la wilaya de Batna, le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, est revenu encore une fois sur l’extrême importance des assises nationales que prépare son département pour la fin de l’année sur l’évaluation du système national de santé et la collecte de propositions des différentes parties en lien avec la santé à même d’assurer une amélioration des services de santé envers les citoyens.

Le ministre a rappelé que les partenaires sociaux, les acteurs de la société civile et des experts invités pour l’occasion débatteront dans la sérénité, la franchise et la transparence totale, de l’état de notre système, ses aspects positifs et négatifs, et développeront leurs propositions qui seront soumises aux hautes autorités pour validation.

Pr Benbouzid a rassuré que la volonté politique existe et elle bien réelle pour réformer le système national de santé pour répondre aux attentes des citoyens et permettre aux praticiens et tous les corps du secteur de mener leurs missions dans de bonnes conditions possibles.

À Barika, le ministre de la santé a inauguré le centre de maternité et de l’enfance, doté de moyens modernes et répondant aux normes requises. Sur les lieux, Pr Abderrahmane Benbouzid a reconnu un manque de spécialistes.Une insuffisance qui n’est pas propre à Barika, précise-t-il.

Pour palier à ce problème, le ministre a souligné qu’un accord est passé avec le ministère de l’enseignement supérieur de continuer à former dans les spécialités qui enregistrent un déficit dans le secteur de la santé publique,à l’instar des gynécologues, des radiologues, des anesthésistes… etc.

Selon le ministre de la santé, les étudiants de médecine auront accès aux spécialités sans concours à condition de s’engager à travailler au moins 6 ans dans les zones des hauts plateaux ou dans le sud,avec l’espoir de s’y fixer.

Dans son débat avec les personnels du secteur, les élus et les acteurs de la société civile de Batna, le ministre de la santé a rappelé les efforts fournis pour la numérisation des RDV pour la radiologie, la réactivation du fond national de lutte contre le cancer, les moyens, financiers, matériels, logistiques et humains mis en œuvre pour lutter contre la pandémie et la garantie de disponibilité des vaccins.


Meriem Azoune

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More