Envoi de médecins inspecteurs vers toutes les structures de santé

Le ministère de la santé semble décidé à donner le coup de grâce à l’inaction et l’insouciance dont font preuve jusque là certains responsables du secteur dans l’application de la nouvelle politique basée sur le rapprochement de l’acte médical du citoyen, l’amélioration de la prise en charge de ce dernier et l’offre de bonnes conditions de travail aux équipes travaillant dans le secteur de la santé.

Ainsi, et après la série de descentes inopinées du ministre de la santé dans plusieurs structures hospitalières du pays pour s’enquérir personnellement de la situation qui y prévaut, une approche qui, du reste, continue, l’Inspection Générale du Ministère a émis une instruction à l’adresse des responsables de la santé et de la population de toutes les wilayas, exigeant l’envoi de médecins inspecteurs au niveau de toutes les structures de santé pour suivre la mise en œuvre de ce qui a été inclus dans l’instruction n°08 émise le 04 mai 2022.

Ces médecins inspecteurs établiront un rapport hebdomadaire qu’ils adresseront à Direction Générale des Services de Santé tous les jeudis à travers une plateforme numérique. Ces rapports  comprendront une évaluation de l’avancement des opérations visant à améliorer la qualité de l’accueil et des services de santé fournis, tout en apportant le soutien nécessaire aux responsables de ces établissements au niveau local et les diriger selon les objectifs fixés par le ministère des tutelle.

Cette instruction qui vise à consolider et suivre en temps réel le niveau de suivi des instructions ministèrielles et accélérer le rythme de l’opération de renouveau du système de santé national, a été abordée, lors de la réunion régulière que tient le ministre de la santé avec les DSP de toutes les wilayas et les responsables des établissements hospitaliers , en présence des cadres supérieurs du ministère.

Il est à noter qu’après avoir écouté un ensemble d’explications sur l’état d’avancement des programmes et projets de réhabilitation des services d’urgences médico-chirurgicales, ainsi que des polycliniques , le premier responsable en charge du secteur de la santé a donné de nouvelles consignes qu’il est nécessaire de concrétiser effectivement l’ensemble des directives précédemment annoncées en apportant les modifications nécessaires à cet égard.

Le professeur Benbouzid a insisté auprès des responsables de veiller sur la bonne prise en charge des patient, en commençant par lui garantir un bon accueil, humain et confortant. Il a, au passage, renouvelé son refus total des situations regrettables et inacceptables qu’il avait constaté personnellement lors de ses visites inopinées.

Le ministre a également tenu à souligner la nécessité de remédier aux carences enregistrées dans le secteur, qu’il s’agisse des ateliers des projets en cours de réalisation ou de ceux qui font l’objet d’opérations de rénovation, pointant dans le même contexte la nécessité de privilégier les services d’urgence et des polycliniques, mais sans négliger le reste des spécialités médicales.

Au cours de son allocution, le ministre a appelé les directeurs de la santé des wilayas à s’investir personnellement dans ces projets à travers le suivi de terrain de ce qui est accompli, notamment ceux liés à l’organisation des services des urgences, étant le département qui fournit les traitements primaires aux le patient tout en assurant la maintenance du matériel médical défaillant et son fonctionnement normal dans le but d’assurer des prestations de qualité  au patient.

Ali Djaber

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More