La camomille : Ce qu’on devrait savoir pour en faire usage

On sait de cette fleur séchée qu’elle est relaxante mais elle possède d’autres vertus qu’on gagnerait à connaître. La camomille est en effet considérée comme étant une plante médicinale pour ses multiples bienfaits.

Notre organisme tire profit de la camomille en infusion pour son action antioxydante qui ralentit la dégénérescence des cellules et empêche ainsi la survenue de certaines pathologies (tissus et certains organes). Ses vertus anti-inflammatoires font d’elle un remède contre les aphtes et les maux de dents si on la consomme en infusion refroidie.

La camomille est bénéfique pour le foie en raison de ses propriétés qui consiste à favoriser la sécrétion biliaire, indispensable à cet organe (le foie) pour remplir ses fonctions.

Son effet antispasmodique prévient les spasmes incontrôlés notamment au niveau de l’appareil digestif. Elle intervient dans les troubles digestifs en facilitant la digestion, en luttant contre les ballonnements et en soulageant les gastrites et les œsophagites.

Une infusion de camomille bue trois fois par jour permet aussi de calmer les douleurs comme les névralgies et les règles douloureuses grâce à l’action analgésique de la plante. Une tasse après chaque repas aide à se débarrasser des bactéries de l’intestin.

Les phytothérapeutes font l’éloge de la camomille pour sa capacité à faire baisser la fièvre (notamment celle provoquée par des troubles gastro-intestinaux) en raison de ses propriétés : sudorifique, fébrifuge et anti-inflammatoire.

Ils conseillent de prendre des infusions de camomille pour combattre les maux de tête et les migraines, les maux de gorge. Une tasse le soir aide à réduire le stress, à relaxer et à favoriser l’endormissement.

Ajoutées dans un bain, les fleurs séchées de camomille soulage les rhumatismes et l’arthrose, tandis que son huile essentielle diluée dans un bain chaud déstresse et réduit l’anxiété.

Il faut toutefois tenir compte du fait que la camomille est contre-indiquée aux femmes enceintes, aux personnes asthmatiques et celles qui sont allergiques aux pollens.

Nadia Rechoud

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More