Pr Benbouzid : “ L’Algérie accorde une importance particulière au Règlement Sanitaire International ”

Supervisant la clôture des travaux de la séance consacrée à la présentation des résultats des travaux de l’atelier d’évaluation externe des capacités nationales dans les domaines de la détection, de la prévention et de la réponse aux risques sanitaires nationaux, régionaux et internationaux, y compris les risques de maladies infectieuses, chimiques et radiologiques, le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, a souligné, dans une allocution, que « l’Algérie attache une importance particulière au règlement sanitaire international, tel qu’adopté au plus haut niveau dans le pays par décret présidentiel ».

Le ministre a précisé que « l’Algérie a soumis volontairement son auto-évaluation des capacités nationales », ajoutant que « la recommandation de passer d’une auto-évaluation exclusive à une approche combinant auto-évaluation, examen par les pairs et évaluations externes volontaires qui comprennent des experts nationaux et des experts indépendants est considérée comme une question très sage et comprend également un aspect pédagogique pour les pays. »

Dans le même contexte, le ministre a exprimé sa conviction entière et permanente que « cette évaluation externe conjointe du “Règlement sanitaire international 2005” nous apportera des enseignements concrets pour améliorer notre capacité à prévenir, détecter et répondre rapidement aux menaces de santé publique afin d’assurer la sécurité sanitaire dans le cadre de « One Health ». Il permettra également – selon le ministre « d’identifier nos besoins les plus urgents et de donner la priorité aux opportunités de préparation, d’intervention et de travail accru » .

Le ministre de la Santé a tenu à souligner que « le résultat attendu de cette tâche est d’identifier les points forts avec les meilleures pratiques, ainsi que d’identifier les difficultés et les domaines à renforcer, et d’établir des actions prioritaires pour chaque domaine technique, susceptible d’accroître efficacement nos capacités ».

Le ministre a salué l’appui technique apporté par le représentant de l’Organisation mondiale de la santé et son équipe « dans la réalisation de cette mission visant à renforcer nos capacités de base en vue d’améliorer la sécurité sanitaire de notre population ».

Nora S.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More