Coup dur pour Merck : La pilule anti-Covid non autorisée en France

Très mauvaise nouvelle pour les laboratoires Merck, celle annoncée par la Haute Autorité de Santé, en France, sur le molnupiravir, la pilule anti-Covid que le groupe pharmaceutique américain s’apprête à distribuer à l’échelle mondiale. La sentence est tombée vendredi 10 décembre. Les autorités sanitaires françaises ont refusé l’accès précoce à un traitement antiviral contre des formes bénignes du Covid-19.

La HAS juge l’efficacité du molnupiravir  moindre que celle des traitements existants. Et par conséquent, elle n’autorise pas l’accès précoce de ce médicament aux patients en France en traitement curatif des formes légères et modérées du Covid-19, annonce-t-elle dans un communiqué.

Ce médicament expérimental administré par voie orale est développé en France par une filiale du laboratoire américain Merck, MSD France, sous le nom de Lagevrio.

MSD France demandait un accès précoce, qui est une procédure qui permet de prescrire rapidement un médicament  pour des adultes infectés par le virus Sars-CoV-2, présentant des formes légères à modérées mais ayant un facteur de risque de développer une forme sévère de la maladie.

L’efficacité du molnupiravir n’est pas démontrée 

Selon la HAS, « les résultats d’efficacité avancés par le laboratoire sont moins bons que ceux des traitements disponibles ». Ils ne réduiraient que de 30 % les risques de progression de la maladie vers une forme grave, alors que certains anticorps monoclonaux sont efficaces à 80 %.

Elle estime en outre que l’impact du traitement sur la réduction de la présence du virus chez le patient « n’est pas démontré ».

Au Canada, Merck a signé un accord pour produire le molnupiravir dans un 3e site du genre dans l’optique de le distribuer à l’échelle mondiale. Lz Canada, les États-Unis et la Grande Bretagne ont déjà réservé en pré-commande leurs lots de molnupiravir.

Ali Djaber

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More