Covid-19 : L’Italie impose le vaccin pour les plus de 50 ans

 

Violemment éprouvée lors de la première vague de la Covid-19, l’Italie, à l’instar du reste de la planète, continue à subir les contrecoups d’une pandémie qui ne semble pas s’essouffler. Aussi, le gouvernement italien vient de décider l’instauration de l’obligation vaccinale pour les plus de 50 ans afin de faire face à une nouvelle hausse de contagions dans le pays.

Le Premier ministre italien Mario Draghi a, dans un communiqué, dit vouloir « freiner la courbe des contagions et inciter les Italiens qui ne se sont pas encore vaccinés à le faire », ajoutant que ce décret-loi visait plus particulièrement « les classes d’âge qui sont le plus à risque d’être hospitalisées pour réduire la pression sur les hôpitaux et sauver des vies ».

Le décret-loi impose donc « l’obligation vaccinale pour les personnes de plus de 50 ans ne travaillant pas et la détention du pass vaccinal pour tous les plus de 50 ans qui travaillent, aussi bien dans le public que dans le privé ».

Il faut savoir que sur les 59 millions d’habitants que compte l’Italie, 28 millions d’Italiens sont concernés par cette nouvelle mesure.

Tout comme de nombreux pays voisins, l’Italie a enregistré ces derniers jours un grand nombre de contaminations au variant Omicron. Plus de 189 000 cas étaient déclarés positifs hier, mercredi et 170 000, avant-hier, mardi.

A noter enfin que l’Italie est le pays européen le plus durement touché par la pandémie avec plus de 138 000 décès depuis début 2020.

Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More