Journée mondiale de la pneumonie : Première cause infectieuse de décès chez l’enfant

 

En ce 12 novembre 2021, nous célébrons la 12e Journée mondiale de la pneumonie. Mise en place par la Coalition mondiale contre la pneumonie de l’enfant, cette journée est l’occasion, une fois de plus, de s’attarder sur ce problème de santé publique et de sensibiliser le large public sur les moyens idoines de prévention et de prise en charge des malades.

Selon l’OMS, la pneumonie, infection respiratoire aiguë affectant les poumons, tue chaque année, parmi les plus jeunes, « plus que le SIDA, le paludisme et la rougeole réunis ». En effet, si le risque d’infection est particulièrement élevé chez les plus de 65 ans, il n’en demeure pas moins que les enfants y sont plus exposés car leurs défenses pulmonaires plus fragiles.

Il faut savoir, en effet, qu’1,8 million d’enfants de moins de 5 ans décèdent tous les ans de la pneumonie, soit un toutes les 20 secondes. Des pertes tragiques qui, toujours selon l’Organisation mondiale de la santé, demeurent « tout à fait évitables si les symptômes étaient pris en compte à temps et les traitements administrés rapidement ».

Aujourd’hui, la pneumonie demeure la première cause infectieuse de décès chez l’enfant. C’est pourquoi, la Coalition mondiale contre la pneumonie de l’enfant, constituée d’un réseau d’organisations internationales, gouvernementales, d’ONG, d’instituts de recherche et d’universités ou encore de fondations font front commun contre ce fléau, collectant des fonds et attirant l’attention nécessaire sur la pneumonie, afin que donateurs, décideurs politiques et professionnels de la santé oeuvrent de concert à l’éradication de ce mal.

Il est à noter que la vaccination demeure l’arme essentielle pour lutter contre la mortalité infantile et que la vaccination contre le pneumocoque, Haemophilus influenzae type b, la rougeole et la coqueluche peut réduire de façon très significative la fréquence de la pneumonie chez l’enfant.

K.B.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More