La grippe en Algérie : Un spécialiste en parle

Les symptômes de la grippe saisonnière sont très similaires aux symptômes de l’infection corona, et c’est ce qui nécessite une consultation médicale. Le rappel de cette donne médicale est faite par le virologue, Dr Mohamed Melhag, lors de son passage, ce matin, sur les ondes de Radio Constantine.

Le spécialiste souligne que les expériences en laboratoire déterminent à elles seules le type de virus « nous vous recommandons donc de ne pas vous complaire à briser la chaîne d’infection », dit-il.

Selon le virologue, nous sommes toujours dans une pandémie mondiale, d’autant plus que nous enregistrons une augmentation des cas de corona dans certains pays, comme la Chine et la France, qui enregistrent le début de la neuvième vague.   « Nous ne sommes pas isolés de ce monde qui demande prudence », rappelle Dr Melhag .

Pour le président du forum de sécurité sanitaire, il y a le virus de la grippe saisonnière, et il y a les virus qui provoquent le syndrome grippal, parmi lesquels la propagation actuelle, qui provoque le rhume.  « Il y a le virus respiratoire syncytial qui infecte les nourrissons et les affecte négativement, et qui se propage à l’heure actuelle », ajoute-t-il.

Un autre virus est un virus qui provoque la gastro-entérite hivernale, qui provoque des diarrhées et des vomissements, notamment chez les enfants de moins de 5 ans.

La longue durée des symptômes de la grippe saisonnière sans traitement entraîne des complications, en particulier chez les groupes vulnérables, tels que les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques, en plus des agents de santé.

L’Organisation Mondiale de la Santé conseille de prendre le vaccin anti grippal pour éviter la propagation de l’infection et des complications.

Dr Melhag renouvelle également l’appel au vaccin contre le Covid et le respect de certaines règles de prévention , et il ne faut pas attendre une nouvelle vague pour prendre le faire.

Notons que Dr Melhag est président du Forum Sécurité Sanitaire, Recherche et Développement, venu soutenir le système de santé en Algérie. Le forum est soumis à la loi réglementant la société civile et découle de l’intérêt de la société civile pour la vie publique.

Dr Melhag explique que la mise en place de ce forum est venue répondre aux exigences de santé publique pour soutenir la sécurité sanitaire, notamment après la pandémie de Corona.

La réalisation de la sécurité sanitaire ne se limite pas au seul secteur de la santé, mais nécessite plutôt les efforts d’un ensemble de secteurs concernés par la santé humaine.

Le forum vise à atteindre le développement durable en diffusant une culture dans la société qui contribue à arrêter certaines manifestations de consommation excessive de certaines substances qui causent la pollution de l’environnement.

« A travers le forum, nous cherchons à réaliser l’exploitation des énergies propres et la préservation des ressources naturelles afin d’assurer l’avenir des générations.  Le forum regroupe un groupe de cadres et de compétences travaillant sur la recherche et la sensibilisation pour prévenir de nombreuses maladies et épidémies », dit Dr Melhag .

« Notre travail sera intégré, en pleine coordination avec toutes les autorités, dans le but d’assurer la sécurité sanitaire, la recherche et le développement. A travers ce nouveau-né, nous oeuvrons pour relever le pari de la prévention multisectorielle globale »,ajoute l’invité de Radio Constantine avant de noter que de nombreuses maladies propagées sont causées par l’environnement ou l’alimentation, ce qui confirme la responsabilité de tous les secteurs pour parvenir à la sécurité sanitaire et ne pas se limiter au seul secteur de la santé.

« L’un de nos objectifs est de contribuer à proposer des recherches et des études liées au domaine de la sécurité sanitaire et d’initier des solutions adaptées. Nous cherchons également à réduire le fardeau sur la santé publique par la prévention pour prévenir de nombreuses maladies.  L’un de nos objectifs, en coopération avec tous les secteurs, est de développer une politique de prévention tournée vers l’avenir en intégrant des propositions aux pouvoirs publics».

Ali Djaber

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More