Le DSP de Khenchla avertit les directeurs d’établissements et les médecins de garde

L’abus de pouvoir continue d’avoir la peau dure chez certains responsables d’établissements sanitaires du pays. Malgré les messages fermes du ministre de la santé de devoir veiller sur la bon accueil du malade et sa prise en charge de façon digne et répondant aux standards connus et reconnus, certains établissements persistent dans la négligence et les comportements porteurs de danger aux patients. C’est apparemment le cas de certains établissements de la wilaya de Khenchla, à l’est du pays.

La direction de la santé de cette wilaya a enregistré, dernièrement, un transfert anarchique de patients entre établissements de santé. Pire, certaines structurés assurant la permanence wilayale auraient même refusé l’accueil et la prise en charge de certains malades sous prétexte fallacieux.

Le DSP de Khenchla, Lazher Merdjane, a adressé, en conséquence, dimanche dernier, un avertissement aux établissements hospitaliers les sommant de se conformer à la réglementation et de cesser ces agissements et comportements qui pourraient attenter à la vie des malades. Le DSP de Khenchla charge de l’entière responsabilité administrative et pénale, le directeur d’établissement, le directeur de garde et le médecin de garde, quant à une éventuelle conséquence fâcheuse que pourrait induire de tels comportements.

Nouhad Ourebzani

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More