Le pruneau : Pour faire le plein d’énergie

Ingrédient phare pour la réalisation de lham lahlou ou tadjine lahlou, l’un des plats incontournables de la première table du ftour de Ramadhan, le pruneau est un savoureux fruit sec très riche sur le plan nutritionnel et très bénéfique sur le plan santé.

Si la symbolique de ce plat traditionnel qui garnit notre fameuse meïda du mois sacré est de présager d’un Ramadhan aussi doux et sucré que peut l’être ce mets, lham lahlou est surtout une recette gourmande – dégustée comme plat à part entière ou en fin de repas comme dessert- très intéressante sur le plan nutritionnel puisqu’elle est d’un apport énergétique fort appréciable et ce, même si la portion habituellement servie est d’environ 60 gr par personne seulement.
Connu pour être une excellente source de magnésium (40mg pour 100g), le pruneau contient également du potassium, du fer, du cuivre, du phosphore, de la provitamine A (bêta-carotène), des vitamines du groupe B (notamment B6) ainsi que des fibres.

Les vertus de ce fruit sec sont nombreuses. Il est, en effet, excellent pour réguler le transit et est donc très recommandé en ce mois de jeûne, c’est un coupe-faim, par conséquent il est tout indiqué pour aider notre organisme à supporter une journée de privation de toute nourriture.

De par sa teneur en potassium, les spécialistes le recommandent en cas de problèmes d’hypertension, il prévient également les problèmes cardiovasculaires et aide à lutter contre le stress ou l’anxiété, puisque gorgé de magnésium, ce qui en fait l’allié idéal de nos enfants en période d’examens.

Par ailleurs, et grâce à la variété de glucides qu’il renferme (fructose, glucose et sorbitol), il apporte à l’organisme du sucre qui sera assimilé progressivement, ce qui permet d’éviter les pics hyperglycémiques.

Enfin, des scientifiques de l’Université d’Etat de Floride et de celle de l’Oklahoma ayant effectué des recherches sur ce fruit, affirment que le pruneau a aussi des bienfaits prouvés sur les os et prévient les fractures.

Même si ce fruit demeure onéreux pour certaines bourses (entre 600 DA et 700 DA les 500g), il convient néanmoins d’en consommer de temps en temps, dans la mesure du possible pour tous les énormes bienfaits qu’il peut procurer à notre santé.

Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More