Publication de la liste des médicaments dispensés en officine : Elle comprend près de 2200 spécialités

Dans un récent communiqué, le ministère de l’Industrie Pharmaceutique a indiqué que l’Observatoire national de veille sur la disponibilité des produits pharmaceutiques a arrêté, lors de sa réunion périodique ordinaire, tenue dimanche dernier, sous la présidence du Dr Redha Belkacemi, président de l’Observatoire, en présence de plusieurs cadres et professionnels du secteur, la liste des médicaments dispensés en officine et dont le Ministère de l’Industrie Pharmaceutique veille sur la disponibilité.

Cette liste « évolutive et perfectible » compte 2200 spécialités réparties en 23 classes thérapeutiques. Elle est constituée de médicaments importés ou fabriqués localement, disponibles au sein des officines et remboursés par la sécurité sociale.

Le même communiqué précise que cette liste « établie sur la base d’une approche consensuelle et inclusive avec l’ensemble des opérateurs pharmaceutiques et des partenaires sociaux, se veut être un référent national en matière de disponibilité avec un double objectif, celui de dresser la liste des médicaments remboursables disponibles en vue d’informer les médecins prescripteurs et de veiller à la disponibilité continue de ces médicaments en anticipant toute rupture de stock et en proposant des mesures adéquates en cas de tension d’approvisionnement ».

Présentée sous forme de tableau, cette liste est téléchargeable sur le lien : (https://www.miph-dz.org/fr/wp-content/uploads/2021/12/Liste-.zip) et « contient pour chaque DCI, forme et dosage de médicament les différents noms de spécialités : princeps, génériques ou biosimilaires existants », fait également savoir le communiqué.

A noter que, lors de cette même réunion, le débat s’est également focalisé sur l’autre point inscrit à l’ordre du jour, à savoir les médicaments d’oncologie.

Le président de l’Observatoire a « rappelé les mesures prises par le ministère de l’Industrie Pharmaceutique ainsi que les propositions et les dispositions prises par le Groupe Saïdal sur orientation du ministre de l’Industrie pharmaceutique pour assurer en urgence l’approvisionnement de certains médicaments d’oncologie en rupture en ce moment ».

Le même responsable « a sollicité les experts cliniciens ainsi que les différents membres à l’effet de communiquer toute information concernant la disponibilité des médicaments en vue de prendre les mesures nécessaires en coordination avec les parties concernées notamment la Pharmacie centrale des hôpitaux » note encore le communiqué.
H.A.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More