Rebond de la pandémie : l’experte de l’OMS Maria Van Kerkhove très inquiète

L’Organisation mondiale de la santé a exprimé, hier mercredi, son inquiétude face à la remontée des cas de Covid-19 dans le monde, alors même que les gens se font de moins en moins dépister, rapporte les médias présents à la conférence de presse animée par l’experte de l’OMS Maria Van Kerkhove.

« Au cours de la semaine dernière, nous avons constaté une augmentation de 8% des cas détectés, avec plus de 11 millions de cas signalés à l’OMS, et ce malgré une réduction significative des tests de dépistage dans le monde », a déclaré l’experte en charge du suivi de cette pandémie au niveau de l’organisation mondiale, depuis son début.

L’OMS incombe ce rebond inquiétant de la pandémie à la combinaison de plusieurs facteurs dont la grande contagiosité de la souche Omicron, la levée des mesures de protection dans certains pays et la couverture vaccinale incomplète dans certaines régions du globe.

L’experte de l’OMS n’a pas hésité à indexer également , dans son exposé, la désinformation sur le Covid-19 qui circule à des niveaux très élevés. Selon
Maria Van Kerkhove, certains disent qu’Omicron est bénin et qu’il s’agit du dernier variant auquel le monde sera confronté, d’autres que la pandémie est terminée…
« Tout cela est à l’origine d’une grande confusion, qui profite au virus », dit-elle.

Notons que Maria De Joseph Van Kerkhove, née le 20 février 1977 à New Hartford est une épidémiologiste américaine. Elle est en charge de l’unité des maladies émergentes à l’OMS. Elle est responsable technique de la gestion de l’épidémie de Covid-19 à l’OMS depuis janvier 2020

Ali Djaber

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More