Sonatrach dote le secteur de la santé de deux centres de radiothérapie et 10 générateurs d’oxygène

Soulagé un tant soit peu de la pression exercée sur son secteur par la pandémie qui a profondément impacté les activités et la politique de gestion de santé publique, le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, redirige ses options vers les réalisations susceptibles d’améliorer la qualité de service sanitaire, le développement des infrastructures hospitalières et le renforcement des partenariats avec l’ensemble des départements et secteurs d’activités économiques et de services pour ajouter une plus value à la politique de modernisation du système de santé national.

Et c’est dans cette optique que le ministre de la santé a supervisé, hier lundi, en compagnie du ministre de l’énergie et des mines, Mohamed Arkab, la cérémonie de signature de trois accords entre le ministère de la santé et le groupe pétrolier public Algérien Sonatrach.

Le premier accord porte sur l’acquisition par Sonatrach de 10 générateurs d’oxygène au profit d’hôpitaux et établissements de santé à travers le territoire national.

Les deux autres accords concernent la construction de deux centres de radiologie spécialisés dans le traitement des cancers au niveau du CHU de Béni Messous et l’EPH de Rouiba. “ Ces deux centres seront réceptionnés au second semestre 2023. Cette réalisation contribuera à réduire la tension sur les autres centres de radiothérapie de la région centre ”, indique un communiqué de SONATRACH qui souligne que “ les conventions signées confirment concrètement l’engagement ferme et constant de SONATRACH en faveur de la collectivité nationale, ainsi que sa qualité d’entreprise citoyenne au service du pays et du citoyen ”.

Meriem Azoune

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More