Variant Omicron : L’Europe boucle la 1ère semaine de 2022 avec 7 millions de nouveaux cas

 

Face à l’explosion du nombre de contaminations au variant Omicron, la branche européenne de l’OMS a fait savoir, aujourd’hui, mardi 11 janvier que, si ce « raz de marée » d’infections continuait, il pourrait conduire à la contamination de plus de 50% de la population du Vieux Continent d’ici deux mois.

Animant une conférence de presse en ligne, le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge, a affirmé qu’« à ce rythme, l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) prévoit que plus de 50% de la population de la région sera infectée par Omicron dans les six à huit prochaines semaines », précisant encore que ce variant présentait des mutations « lui permettant d’adhérer plus facilement aux cellules humaines, et pouvant infecter même les personnes qui ont été préalablement infectées ou vaccinées ».

Il faut savoir que plus de 7 millions de nouveaux cas de contaminations au virus de la Covid-19 ont été détectés, seulement en Europe, au cours de la première semaine de 2022 « un nombre qui a doublé en deux semaines », selon Hans Kluge qui s’est dit inquiet de la situation de saturation induite sur les structures hospitalières.

« La vague met au défi les systèmes de santé et la prestation de services dans de nombreux pays où Omicron s’est propagé à grande vitesse, et menace de déborder dans de nombreux autres », a-t-il regretté.

Enfin, et selon les données de l’OMS, depuis hier, lundi 10 janvier, 26 pays ont signalé que « plus de 1 % de leur population était positive au Covid-19 chaque semaine ».

Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More