Addictions sucrées Comment limiter notre consommation de sucre

149

Lorsqu’il est consommé en excès, le sucre est très nocif pour la santé. Malheureusement, étant addictif, il est souvent difficile de s’en passer, à moins d’une volonté énorme.
Il existe des astuces pour consommer moins de sucre au quotidien et pour y arriver, il faut procéder par étapes.
Avant toute chose, ne sucrez pas trop vos boissons chaudes (café, thé, tisane), mettez-y un carré ou une cuillérée de sucre au lieu des deux habituelles. Diminuez cette dose graduellement, jusqu’à les consommer avec un léger saupoudrage de sucre voire même sans car votre corps se sera habitué à recevoir moins de sucre et donc à en réclamer moins.
Ne pensez surtout pas à remplacer votre sucre habituel par un édulcorant car avec la consommation d’un édulcorant au goût sucré, notre cerveau active le circuit de récompense en pensant qu’il s’agit de sucre, alors qu’au niveau intestinal, aucun sucre n’est absorbé. N’étant donc pas récompensé, notre cerveau va nous pousser à consommer plus d’aliments sucrés pour enfin obtenir du vrai sucre.
L’autre astuce intéressante pour limiter la consommation est à mettre en place en cuisine. Pour cela, prenez pour habitude de remplacer au maximum le sucre dans vos recettes de gâteaux, par des solutions naturelles comme, par exemple, une banane écrasée, une compote de pommes maison, sans sucres ajoutés, des dattes, une cuillère de miel naturel…
Dans votre alimentation quotidienne, misez aussi sur des légumes et des fruits à indice glycémique bas et évitez les aliments ultra-transformés qui contiennent très souvent des sucres ajoutés.
Remplacez également votre yaourt sucré par un yaourt nature, un fromage blanc ou un petit-suisse. Vous le trouvez fade ? Aromatisez-le avec des produits naturels (vanille, zeste d’orange ou de citron, cacao,…)
Si vous avez pour habitude de prendre un bon petit-déjeuner avec tartines beurrées et confiture, ou même un bol de céréales, il est temps de changer votre apport alimentaire, pour diminuer cette importante quantité de sucre ingérée dès le matin. Préférez plutôt des aliments moins sucrés (pain complet, fruits ou jus de fruits naturel, boisson chaude sans ou avec le moins de sucre possible…)
Outre nos habitudes alimentaires à surveiller et à discipliner, il y a aussi notre mode de vie à revoir, à commencer par le sommeil. En effet, la fatigue provoque très souvent des fringales sucrées. Aussi, il est important de dormir suffisamment -idéalement 8h par nuit- pour se reposer et éviter de tomber dans le cercle vicieux des boulimies nocturnes où l’on avale une tablette de chocolat ou une bouteille de limonade presque sans s’en rendre compte, ce qui nuit considérablement à notre organisme et active sérieusement la menace de la survenue d’un diabète.
Synthèse Hassina Amrouni

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More