Ali Aoun révèle le budget alloué à son secteur pour l’année 2023

Le ministère de l’industrie pharmaceutique a élaboré un plan d’action pour mettre en place une politique pharmaceutique et industrielle équilibrée et englobant  les aspects réglementaires et économiques, afin d’atteindre l’objectif de couvrir 70% des besoins nationaux. C’est ce qu’a révélé le ministre Ali Aoun, lors de son audition, hier samedi, par la commission des finances et du Budget à l’APN.

Le ministre a souligné que le budget du secteur de l’industrie pharmaceutique  prévu dans le projet de loi de finances pour l’année 2023, est composé du budget de gestion d’un montant de 453.594.000 DA, dont 253.594.000 DA sont affectés à la gestion des services  de l’Administration Centrale. et 200 000 000 DA à titre de contribution à l’Agence Nationale des Produits  Pharmaceutiques, où le pourcentage des dépenses du personnel  s’élève à  71% Du budget total alloué à l’administration centrale.

Une autre enveloppe de 72 801 000  DA est affectée aux autres dépenses liées à la gestion d’autres chapitres  tels que l’équipement et l’ameublement des services, le paiement des charges liés aux frais annexes, à l’entretien des bâtiments, aux dépenses liées à l’organisation de conférences, forums et autres.

Ali Djaber

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More