CNAS d’Alger : Des assistantes sociales au service des personnes à besoin spécifiques

Le service public fourni par la CNAS en direction des personnes à besoins spécifiques s’améliore. L’agence d’Alger de cet organisme public souligne, dans un communiqué diffusé à l’occasion de cette journée du 14 mars, que “ dans le cadre de la stratégie adoptée en matière d’amélioration des conditions de prise en charge des assurés sociaux et de leurs ayants droit, et plus particulièrement les personnes vulnérables, la CNAS déploie un travail de sensibilisation au profit de cette frange de la société” .

“A ce titre , l’agence d’Alger a tracé un programme de sortie et de proximité pour rapprocher l’administration du citoyen et favoriser la création des liens avec les personnes grabataires”.

L’agence CNAS d’Alger assure que “ ce travail est assuré par les assistantes sociales de l’agence, qui ont l’habitude de se rendre aux domiciles des personnes vulnérables pour leur apporter un accompagnement administratif et social”.

Ces assistantes , dans leur plan d’action, exploitent le listing des assurés sociaux en invalidité troisième catégorie ( personnes dépendantes), ainsi que le listing des assurés sociaux en situation d’handicap psychomoteur, afin de les aider à accomplir leurs démarches administratives, notamment prise de rendez-vous auprès des hôpitaux, situations à régler dans différentes administrations à l’instar de celles sous tutelles , les APC et autres…

“ Durant cette campagne, les assistantes sociales de la CNAS d’Alger se sont rapprochées des services de la CNR pour travailler en collaboration et cibler les retraités âgés atteints de maladies chroniques ou ayant des difficultés de se déplacer ou d’accéder aux services de soins pour les informer, les conseiller et les assister”, lit-on dans le communiqué de la CNAS-Alger.

Le même organisme rappelle que des mesures particulières en direction des personnes à besoins spécifiques, ont été prises, notamment, en vue de leur faciliter l’accès aux prestations à savoir :

– l’aménagement des structures de paiement afn d’être accessibles aux personnes qui circulent en fauteuil roulant (rampe d’accès) ;

– Réservation d’un guichet pour l’accueil de cette catégorie d’assuré sociale. Dans tous les cas, les personnes à besoins spécifiques sont reçues en priorité afin de réduire au maximum le délai d’attente.

Synthèse Ali Djaber

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More