Dr Younes Moualek, Président de l’Association des internistes libéraux algériens : « La remise à niveau en médecine est une nécessité objective »

Rencontré en marge du 13 Congrès de l’AILA, le Dr Moualek a mis l’accent sur l’importance de ce genre de rencontres qui se veulent un lieu de réflexion, d’échange autour des dernières innovations en matière médecine interne, plus particulièrement mais aussi « des occasions de formation continue et de mise à niveau des performances des médecins internistes publics ou privés mais aussi des médecins d’autres horizons comme les médecins généralistes ou spécialistes d’organes ».

Créée en 2007, l’Association des internistes libéraux algériens (AILA) a toujours eu pour crédo « d’assurer une formation continue parce que le renouvellement des connaissances en sciences médicales se fait très rapidement, au point même où 80% des connaissances deviennent obsolètes au bout de 10 ans ». C’est qu’a indiqué le Dr Younes Moualek, estimant encore que « cette remise à niveau s’impose comme une nécessité objective pour tout praticien soucieux de rester à un niveau de compétences satisfaisant pour assurer une prise en charge pertinente des patients ».

Pour le Dr Moualek, le but de la démarche de l’AILA, est de faire dispenser aux médecins qui prennent part aux formations proposées par l’association « des soins et une prise en charge de qualité à leurs patients conformément aux sociétés savantes internationales ainsi que des acquisitions et innovations dans le domaine de la thérapeutique ».

Enfin, le président de l’AILA n’a pas manqué de saluer « le travail considérable fourni par Esseha.dz pour l’information ». « C’est un partenaire avec lequel nous espérons travailler encore à l’avenir », a-t-il conclu.

Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More