Projet « Baromètre Diabète »: Une trentaine de centres à travers le pays pour la prise en charge des malades

En marge du Forum « Baromètre Diabète » organisé par le ministère de la Santé, en étroite collaboration avec les Laboratoires Novo Nordisk, à la salle Ibn Zeydoun, plusieurs spécialistes ont été approchés par Esseha pour plus d’éclairages.

Evoquant le projet « Baromètre », le Pr Bouamra Abderrazak, spécialiste et chef du service épidémiologique à l’hôpital de Tipasa a indiqué qu’il a été « lancé en 2014 à travers une trentaine de centres au niveau du territoire national et ce sont environ 24000 diabétiques qui sont suivis dans ces centres ». Le Pr Bouamra a expliqué qu’« à travers ce projet sont déterminés les indicateurs de qualité pour voir s’il y a une bonne prise en charge ou s’il y a nécessité d’une amélioration et ce, pour assurer à une qualité de vie au malade, aucune complication » et de conclure que « le projet Baromètre initié par le ministère de la Santé et les laboratoires Novo Nordisk vise à apporter une prise en charge qualitative de la population diabétique ».

Oualid Loumi, responsable des affaires externes à Novo Nordisk a, pour sa part, expliqué que « les centres baromètres prennent en charge aussi bien les diabétiques que les hémophiles ». La trentaine de centres disséminés à travers le pays incluent les zones d’ombre. «Les données recueillies auprès de ces centres et qui appartiennent au ministère de la Santé servent à affiner les programmes de santé et de prévention mais aussi permettent au patient algérien de bénéficier d’une meilleure prise en charge pour une meilleure qualité de vie. »

Le responsable des affaires externes à Novo Nordisk a fait savoir que la première étude a été publiée en 2018 incluant plus de 24000 patients. Cette grande cohorte a permis d’avoir des indicateurs de performance pour la mise en place l’ensemble des stratégies qui ont découlé de ce programme ».

La célébration conjointe de la Journée mondiale du diabète entre le ministère de la Santé et les Laboratoires Novo Nordisk a été l’occasion d’évoquer une maladie chronique touchant plus de 4 millions d’Algériens, à travers un état des lieux global incluant le débat sur l’importance du dépistage et de la prévention, l’éducation thérapeutique du malade et les progrès enregistrés en matière de prise en charge.

Hassina A.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More