Risques sanitaires liés à la saison estivale : Voici les mesures préventives du ministère de la santé

Lors d’une allocution prononcée à l’ouverture des travaux de la journée de prévention des risques sanitaires liés à la saison estivale, organisée par la Direction de la Prévention du ministère de la santé et l’Institut national de santé publique au niveau de l’INSP, le ministre de la santé a appelé à l’anticipation des mesures requises afin de préserver l’hygiène et éviter ainsi de provoquer ou favoriser l’apparition de maladies à potentiel épidémique telles que les intoxications alimentaires collectives, les zoonoses, les maladies à transmission hydrique et  la recrudescence de  la propagation de la Covid-19, d’une part et les pathologies estivales notamment cutanées et oculaires d’autre part qu’il y a lieu de ne pas négliger, sans oublier les effets de la canicule sur les enfants en bas âge, les personnes âgées et les malades chroniques.

“ Afin d’éviter l’apparition de tout processus épidémique et de prévenir la survenue de ces pathologies estivales et la transmission  du Covid-19, une vigilance plus accrue des services de prévention et de santé est requise”, recommande le ministre.

 Les Directeurs de la Santé et de la Population en relation avec les directeurs des établissements de santé publics et privés et les institutions sous tutelle sont instruits, chacun en ce qui le concerne, à l’effet de :
1. renforcer la vigilance en matière de surveillance épidémiologique des maladies à déclaration obligatoire avec une attention particulière notamment pour i) les toxi-infections alimentaires collectives ii) les maladies à transmission hydrique iii) l’envenimation scorpionique

2. Renforcer la vigilance en matière de surveillance épidémiologique  de tout cas suspect de Covid -19 ;

3. Déclencher une enquête épidémiologique devant tout phénomène à potentiel épidémique y compris la Covid-19, à l’effet d’identifier précocement la source et de prendre les mesures avec les services concernés pour arrêter précocement le processus de propagation ;

4. Renforcer l’offre de soins (lits, personnel, produits pharmaceutiques, réactifs de laboratoire, moyens de diagnostic…)

Le ministre a appelé à une large coordination intersectorielles pour prévenir les risques sanitaires liés à la saison estivale et protéger la population de ces pathologies.

Ali Djaber

 

Les mesures prises par le ministère de la santé pour prévenir les risques sanitaires liés à la saison estivale 

 

En matière de surveillance et d’alerte en cas de phénomène à potentiel épidémique 

Les Directeurs de la Santé et de la Population en relation avec les directeurs des établissements de santé publics et privés et les institutions sous tutelle sont instruits, chacun en ce qui le concerne, à l’effet de :

  • renforcer la vigilance en matière de surveillance épidémiologique des maladies à déclaration obligatoire avec une attention particulière notamment pour i) les toxi-infections alimentaires collectives ii) les maladies à transmission hydrique iii) l’envenimation scorpionique 
  • renforcer la vigilance en matière de surveillance épidémiologique  de tout cas suspect de Covid -19 ;
  • déclencher une enquête épidémiologique devant tout phénomène à potentiel épidémique y compris la Covid-19, à l’effet d’identifier précocement la source et de prendre les mesures avec les services concernés pour arrêter précocement le processus de propagation ;

  1. 4. renforcer l’offre de soins (lits, personnel, produits pharmaceutiques, réactifs de laboratoire, moyens de diagnostic…)  

  1. En matière de préservation de l’hygiène générale et de salubrité publique 

S’agissant d’un axe intersectoriel fondamental, il est demandé de veiller en  étroite collaboration avec les secteurs impliqués :

  • au renforcement : i) de la surveillance des eaux destinées à l’alimentation par le contrôle chimique et bactériologique de toute eau destinée à la consommation humaine ii) de la collecte du transport et du traitement des ordures ménagères, 
  • au renforcement du contrôle bactériologique des eaux de baignade, ainsi que les eaux de piscine 
  • au renforcement du contrôle de l’hygiène et de la salubrité  au niveau des établissements à caractère alimentaire 
  • à la redynamisation des actions intersectorielles et des comités intersectoriels locaux de lutte contre les maladies à transmission hydrique « MTH » d’une part et de lutte contre les zoonoses. 

III. En matière de contrôle de la conformité des installations avant autorisation de  regroupements en collectivités (centres, colonies…) 

Dans ce cadre, il est demandé de veiller, en collaboration avec les secteurs impliqués à : 

  • la disponibilité de l’eau potable en qualité et en quantité ;
  • la collecte et l’évacuation hygiénique des ordures ménagères et des excréta ;
  • la conformité et l’hygiène des locaux, des équipements et du   matériel destiné à la restauration ;
  • la disponibilité des équipements frigorifiques nécessaires au respect de la chaîne du froid pour la conservation des produits périssables.
  • L’application des mesures barrières

  1. En matière de disponibilité des produits pharmaceutiques 

Les responsables ont été instruits à l’effet de veiller, au niveau des structures de santé, à la disponibilité permanente et au besoin, de procéder à la régulation de tous les produits pharmaceutiques nécessaires notamment :

  • les vaccins  y compris ceux destinés aux pèlerins, 
  • les sérums : antiscorpionique, antirabique, 
  • les sels de réhydratation orale et le soluté de réhydratation,
  • les nécessaires pour les prélèvements et les milieux de culture, 
  • les autres médicaments et consommables. 

  1. En matière de formation 

Les Chefs d’établissements ont été instruits à l’effet d’organiser à l’attention des personnels médicaux et paramédicaux des séances d’information et de formation sur les conduites à tenir relative à ces pathologies estivales ou à expression épidémique au cours de cette saison. 

Elles devront comprendre toutes les activités de prévention liées à la saison estivale : 

  • toxi-infections alimentaires, 
  • hygiène générale, hygiène de l’eau et hygiène alimentaire,
  • conduite à tenir devant un cas suspect de fièvre typhoïde
  • conduite à tenir devant un cas suspect de choléra
  • conduite à tenir devant un cas suspect et /ou confirmé Covid -19 et des cas contacts 
  • diarrhées de l’enfant,
  • dangers liés à la chaleur et à l’exposition solaire,
  • envenimation scorpionique,
  • CAT devant un noyé, 
  • CAT devant un accidenté,
  • CAT devant une insolation.

  1. En matière de sensibilisation, de communication et d’éducation sanitaire

Les Services d’Epidémiologie et de Médecine Préventive (SEMEP) des Etablissements Publics de Santé de Proximité sont tenus d’établir un plan de communication sociale pour l’information et la sensibilisation des citoyens sur la prévention de ces pathologies.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More