Thé matcha :Un « alicament » à consommer avec modération !

276

 

Présent depuis peu en Algérie où ses promoteurs lui font de la promotion, y compris dans les réseaux sociaux, le Thé matcha qui, littéralement signifie « thé broyé », est un type de thé vert cultivé au Japon. Contrairement au thé « classique » dont les feuilles sont infusées, le thé matcha est obtenu à partir de feuilles finement broyées pour obtenir une poudre verdâtre très délicate, aux vertus multiples. D’ailleurs, à l’époque des Samouraïs, le matcha était considéré comme un « trésor réservé à l’empereur du Japon ».

Contrairement au thé classique dont on infuse les feuilles, le thé matcha est mélangé à de l’eau chaude, cette poudre est entièrement consommée d’où un apport en antioxydants estimé, par les spécialistes, plus de 130 fois plus important que pour un thé infusé et ce, grâce à sa haute teneur en rutine, un bioflavonoïde, mais aussi en polyphénols et en vitamine C.
Mais le thé matcha possède d’autres vertus, attestées par des études scientifiques. Grâce à sa teneur en catéchines, lutéine et vitamine K, le thé matcha améliore les fonctions cognitives des personnes âgées. A ce titre, une étude japonaise réalisée en 2020, après analyse du lien entre la prise quotidienne de thé matcha et l’amélioration des fonctions cognitives de personnes âgées vivant en communauté, a constaté « une amélioration cognitive significative des femmes les plus actives du groupe ». Selon une autre étude japonaise, le thé matcha ajouté comme ingrédient à des barres de type snack, entraîne « une amélioration significative dans les tâches impliquant des capacités d’attention de base et la vitesse psychomotrice ».
Pour ce qui est des personnes désirant perdre du poids, une autre étude parue en 2020 dans « National Center for Biotechnology Information » atteste que « trois semaines de consommation quotidienne de poudre de thé vert matcha affectent l’oxydation du substrat pendant l’exercice d’intensité modérée chez les femmes », en d’autres termes, le taux d’oxydation des graisses se trouve amélioré de 35 à 47% lorsque des femmes ont combiné une prise de thé matcha avec 3 semaines de marche quotidienne.
Ce ne sont là, pourtant, pas les seuls avantages à consommer du thé matcha. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et à sa haute teneur en magnésium, cette boisson est, également, bénéfique pour la santé cardiovasculaire. La présence de l’acide aminé L-théanine contribue, en outre, à la réduction du stress.
Les bienfaits anticancérigènes de la catéchine EGCG, et donc du matcha, ont aussi fait l’objet de nombreuses recherches. Une méta-analyse sur 5617 cas de cancer du sein a, en effet, révélé que « les femmes qui en buvaient le plus avaient un risque environ 20 à 30 % inférieur de développer un cancer du sein ». Une autre cohorte, impliquant 49 920 hommes a permis, quant à elle, de démontrer que « les hommes qui en buvaient avaient un risque plus faible de développer un cancer avancé de la prostate ».
Certaines études ont encore montré que le thé matcha pourrait prévenir les lésions hépatiques et réduire le risque de maladies du foie, cependant des études supplémentaires sont nécessaires.
Pour tirer tous les bienfaits de cette boisson, il est conseillé de tamiser 1 à 2 cuillères à café (2 à 4 grammes) de poudre dans une tasse, en ajoutant 60 ml d’eau chaude et mélanger. La température de l’eau doit être de 100°C, avec un temps d’infusion de 3 minutes, pour une diffusion optimale de tous les composés actifs.
Il faut savoir qu’une surconsommation de thé matcha peut entraîner des effets plus ou moins gênants (nervosité, insomnies, palpitations, ballonnements, maux d’estomac, …etc). Par ailleurs, cette boisson est contre-indiquée pour les personnes souffrant d’anémie, de diabète, d’hypertension ou de troubles hépatiques.
Les scientifiques précisent, à ce titre, que « des niveaux excessifs de catéchines peuvent être toxiques, principalement pour les intestins, l’estomac et le foie. Des niveaux excessifs dans le sang peuvent également endommager les reins ». Aussi, il faut consommer cette boisson modérément mais, en cas de doute, il est impératif de demander conseil à votre médecin ou pharmacien.

Hassina Amrouni

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More