Tripes d’ovins et de bovins : les intégrer un peu plus dans notre alimentation pour leurs nombreux bienfaits

Elles possèdent leurs amateurs pour lesquels c’est la fête si elles sont présentes au menu ! Elles possèdent aussi leurs bienfaits. Les tripes de mouton sont populaires chez nous mais peu consommées, l’Aîd el Adha étant pour beaucoup l’unique occasion pour en consommer. Leur coût élevé en est probablement la raison, mais il existe toutefois des adeptes qui n’hésitent pas à en mettre quelques fois le prix.

Nous parlons ici de l’estomac, les tripes contenant également les intestins. Panse, gras-double, l’estomac du mouton (et du boeuf) n’est pas seulement cela puisqu’il est composé de quatre compartiments : le bonnet (alvéolé), la caillette (lisse et de couleur plus foncée), le feuillet (composé de multiples feuilles) et la panse qui est la partie principale à paroi interne lisse.
Les diététiciens s’accordent à dire que le gras-double n’est pas doublement gras en parlant de la panse, la partie la plus épaisse de l’estomac du mouton et du boeuf, ils affirment que les tripes contiennent moins de lipides que la viande.

Il ressort de la littérature diététique ayant trait à ce sujet que les tripes sont très nutritives et sont une bonne source de protéines. Elles sont également riches en vitamines de type B et en minéraux comme le fer, le sélénium, le calcium, le phosphore, le manganèse, le zinc et le magnésium.

Certains écrits relèvent leur teneur en cholestérol et en acide urique, ce qui signifie que l’on doit faire attention à une consommation excessive en cas d’hypercholestérolémie ou de maladie de la goutte. Ce qui ne peut pas être le cas vu que la fameuse « douara » est rarement sur nos tables, encore moins le très apprécié « Osbane douara », alors que sous d’autres cieux on recommande de consommer les tripes une fois par semaine au vu de leurs bienfaits, et une fois toutes les deux semaines lorsqu’il s’agit de faire attention.
R. M.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More