Un des Pionniers de la médecine en Algérie : Pr Hassan Lazreg tire sa révérence

Triste nouvelle est celle de la disparition du Professeur Hassan Lazreg, ophtalmologue et moudjahid, qui s’est éteint ce jeudi à Oran, à l’âge de 99 ans. Le défunt est l’un des pionniers de la médecine en Algérie.

Le professeur Lazreg, qui était aussi ancien recteur de l’université des sciences et technologies d’Oran, est né en 1922, dans la région d’El Harrouch, wilaya de Skikda. Bachelier en 1945, il décroche son diplôme de médecin ophtalmologue en 1954 à l’université de Montpellier.

Pr Lazreg avait naturellement rejoint les rangs de l’ALN au déclenchement de la révolution. Il assura le rôle de officier-médecin au service des moudjahidine. A l’indépendance, il dirigea avec brio le service d’ophtalmologie au CHU d’Oran avant de devenir recteur de l’université de la même ville. Il contribua à la formation de plusieurs générations d’ophtalmologues et sera, au vu de ses contributions, récipiendaire de plusieurs distinctions prestigieuses dont celle de l’ordre du  » Soleil Levant » discerné par le Japon en reconnaissance de ses efforts pour le rapprochement de l’Algérie avec ce pays asiatique.

Pr Lazreg a été enterré après la prière d’El Dhohr au cimetière de Ain El Beidha, à Oran.

Nouhad Ourebzani

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More