Cancer : AstraZeneca lance un large programme d’accompagnement du patient Algérien

Accelerating Change Together; Cancer Care in Africa’ (ACT;CCA). Voici une belle initiative que les laboratoires AstraZeneca ont lancé, hier mercredi , avec ses partenaires, dans le but de transformer les effets du cancer sur les patients atteints en Algérie. L’initiative de rassembler tout un panel d’intervenants directs dans le parcours du patient dans la quête du recouvrement de sa santé, a connu un tel intérêt et un tel engouement de la part des Algériens que Aly Ziwar – directeur Médical – AstraZeneca Région Moyen orient et Maghreb, a exprimé au micro du journal esseha.dz un sentiment d’eblouissement face à cette interaction et cette passion au sujet qu’il n’a décelé nulle part ailleurs. (  voir vidéo ALY ZIWAR ). 

Le programme ‘Accelerating Change Together; Cancer Care in Africa’ (ACT;CCA) offre une plateforme aux partenaires pour co-créer les solutions nécessaires pour combler les lacunes dans le parcours de soin des patients, à partir du diagnostic jusqu’au traitement, et au-delà.

L’événement était une occasion pour des experts cliniques, des spécialistes dans le secteur des soins de santé, des défenseurs des droits des patients et des représentants du secteur privé, de discuter de l’aménagement du cancer en Algérie, et réitérer leur engagement à faciliter un accès équitable aux soins contre le cancer pour tous les Algériens.

L’initiative louable d’AstraZeneca trouve toute sa valeur et son importance dans le fait que le cancer est la cause principale de décès en Algérie, avec 61,000 nouveau cas prévus en 2025. “ Avec une incidence de 11,1 nouveaux cas pour 100 000 hommes, le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus répandus chez les hommes, ce qui incite à agir pour les encourager à poursuivre un dépistage et un traitement précoces”, lit-on dans le communiqué sanctionnant cet événement .

«Permettre un accès équitable aux traitements contre le cancer est essentiel pour adresser la propagation croissante de cette maladie en Algérie et dans toute la région africaine. Notre ambition est de collaborer avec des partenaires locaux pour encourager les investissements à long terme qui rapprochent les patients des prestataires de soins et améliorent les effets du cancer sur les personnes atteintes. Nous invitons à une action conjointe pour surmonter les obstacles qui dissuadent les patients de se faire diagnostiquer et traiter, et, avec le temps, éliminer le cancer comme cause principale de décès», a déclaré Rami Scandar, président sur la région Proche-Orient et Maghreb, AstraZeneca.

Le programme ACT;CCA en Algérie, qui est exécuté sous la directive régionale de ACT;CCA, se concentre sur la lutte contre le cancer de la prostate à travers le renforcement des capacités du secteur, l’encouragement du dépistage et du diagnostic précoces, et l’autonomisation des patients. Le programme soutiendra également les associations de patients en mettant à leur disposition des caravanes de diagnostic ambulantes qui vont circuler dans les communautés difficiles à atteindre dans les régions du sud du pays.

Le chapitre régional de l’initiative mondiale Accelerating Change Together (ACT) for Cancer Care, est une initiative dirigée par AstraZeneca pour révolutionner la façon dont le cancer est diagnostiqué et traité afin d’améliorer les résultats des soins du cancer parmi les patients.

Au cours des trois prochaines années, ACT;CCA visera à couvrir le dépistage et le diagnostic d’un million de personnes atteintes de tous les types de cancer et à former plus de 10 000 professionnels dans 100 centres d’oncologie à travers l’Afrique.

Le programme est dirigé par un comité composé de médecins, d’institutions d’oncologie et de groupes de défense. Ce comité est responsable d’orienter l’intervention politique, de partager les expériences, au-delà des frontières et placer les patients atteints de cancer au centre de tous ces efforts. Les membres se réuniront régulièrement pour faire avancer les projets et les initiatives de lutte contre le cancer.

Dr Kamel Ait El Hadj, président de l’Association Algérienne d’Urologie, a souligné l’importance de la collaboration pour améliorer les résultats des soins du cancer pour les patients. «Cette collaboration crée non seulement un pont entre les praticiens privés et les spécialistes de la santé publique, mais fournit également un programme structuré autour de la détection, du diagnostic et du traitement du cancer. ACT;CCA nous donne également la possibilité de lutter contre le cancer en Algérie en mettant en œuvre de solides programmes de soutien et de sensibilisation, transformant ainsi les résultats des soins du cancer pour les patients».

Professeur Asma Kerboua, Chef de Service, Unité Homme, Oncologie Médicale, au Centre Pierre et Marie Curie a accentué l’importance d’un diagnostic précoce. «La détection précoce est essentielle dans la lutte contre le cancer de la prostate. En mettant les tests d’antigène prostatique à la disposition a tout le monde à travers le pays et en particulier dans les régions lointaines, nous pouvons améliorer nos programmes de soins contre le cancer et combler les lacunes dans le parcours de soins des patients atteints de cancer. Nous sommes impatients de travailler ensemble pour sensibiliser, former et encourager le dépistage parmi tous les résidents algériens».

Les partenaires d’ACT;CCA en Algérie incluent SAFRO (La Société Algérienne de Formation et de Recherche en Oncologie), SAOM (La Société Algérienne d’Oncologie Médicale), AAU (l’Association Algérienne des Urologues), et Association Algériennes El-Amel.

Synthèse : Nora S.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More