Cancer colorectal : Les crucifères aident à prévenir son apparition

Gorgés de vitamines, minéraux et antioxydants, les fruits et légumes aident à prévenir l’apparition de certains cancers.
Dans le cas du cancer colorectal, une équipe du Francis Crick Institute et Cancer Research UK a a étudié la façon dont les légumes crucifères modifient la muqueuse des intestins chez les souris en laboratoire. Les chercheurs ont découvert que des substances chimiques anticancéreuses étaient produites lors de la digestion de ces légumes. Les travaux de cette étude, publiés dans la revue Immunity démontrent que « les produits chimiques présents dans les légumes crucifères étaient essentiels », notamment l’indole-3-carbinol, produit par la mastication des crucifères. La responsable de cette recherche, le Dr Gitta Stockinger a, à ce titre, conseillé de ne pas trop les cuire, assurant que « le produit chimique est modifié par l’acide gastrique pendant qu’il continue son parcours dans le système digestif ». Selon la chercheure, chez les souris « les régimes riches en indole-3-carbinol protégeaient du cancer, même celles dont les gènes les exposaient à un risque très élevé de la maladie. Sans le régime protecteur, les cellules de l’intestin se sont divisées de façon incontrôlable ». Elle a assuré encore que « même lorsque les souris ont commencé à développer des tumeurs et que nous les avons remplacées par un régime approprié, cela a empêché la progression de la tumeur ».
Pour le Dr Stockinger : « ces résultats sont une source d’optimisme ; bien que nous ne puissions pas modifier les facteurs génétiques qui augmentent notre risque de cancer, nous pouvons probablement atténuer ces risques en adoptant une alimentation appropriée avec beaucoup de légumes ».
Englobant chou, chou-fleur, chou frisé, choux de Bruxelles, brocoli, navet, cresson ou encore moutarde, les crucifères sont peu caloriques et contiennent beaucoup de fibres, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants (vitamine A, vitamines du groupe B, vitamines C et K, calcium, fer, acide folique…) bénéfiques pour notre santé, tant sur le plan cardiovasculaire mais aussi en prévention de cancers (colorectal, foie, …)

Hassina Amrouni

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More