Ce que nous devons faire pour la bonne santé des cellules

227

 

 

A la base de toute vie, il y a les cellules. Nous en avons 30.000 milliards, elles forment l’organisme et président au fonctionnement de toute la mécanique du corps humain.

Les recherches en nutrition mettent en évidence le rôle d’une bonne hygiène de vie et celui de l’alimentation sur la santé de chacun de nos organes et contre l’oxydation cellulaire. Cette dernière peut aboutir à la mort des cellules et à la survenance de certaines maladies (notamment les cancers et certaines maladies neurodégératives) ou à en aggraver d’autres (diabète, maladie de Parkinson, insuffisance rénale, maladies infectieuses).

Nous devons donc faire en sorte de maintenir nos cellules en bonne santé.

Les spécialistes affirment que l’intérêt pour une alimentation saine ne doit pas cibler uniquement la perte de quelques kilos mais qu’il doit aussi et surtout focaliser sur la bonne santé des cellules.

Les scientifiques évaluent celle-ci (la santé des cellules) selon la longueur de leurs extrémités (les télomères), ces dernières se raccourcissent au rythme du vieillissement des cellules et de leur division selon leur cycle de vie, avant de mourir. Mais certaines mauvaises habitudes (alimentaires et autres) accélèrent ce processus.

C’est ce qu’ont révélé des chercheurs qui ont étudié le rôle de l’alimentation saine dans le maintien de la longueur des extrémités des cellules, et donc de leur bonne santé, affirmant que certains aliments sont les plus adéquats comme les céréales complètes ainsi que les fruits et les légumes.

C’est le cas de certains régimes alimentaires comme le régime méditerranéen dont les adeptes excluent la consommation des aliments riches en sodium, la viande rouge ainsi que les sucres.

Cette étude a fait état du bon résultat chez les femmes qui suivent ce type d’alimentation saine (longueur des extrémités des cellules ou télomères) alors qu’il a été constaté que les hommes interrogés ne se conforment pas vraiment à une alimentation saine.

Il est donc recommandé de réduire la consommation de viande rouge afin de préserver les cellules des effets des radicaux libres – sachant qu’à la cuisson la graisse s’oxyde – tout en renforçant cette prévention par la consommation de fruits et légumes riches en antioxydants.

La bonne santé des cellules passe également par l’activité physique pratiquée régulièrement, notamment les exercices de cardio qui permettent d’allonger les télomères ou extrémités des cellules.

La durée du sommeil est importante dans ce sens, dormir suffisamment – entre 7 heures et 9 heures – permet d’éviter le raccourcissement des cellules.

Ces dernières peuvent subir les effets négatifs du stress, il apparaît que celui-ci favorise le rétrécissement des télomères tout comme les pensées négatives et ce qu’on appelle « absences » par rapport à l’errance de l’esprit qui affecte elle aussi le bon état des cellules.

Afin d’y remédier, les scientifiques recommandent de pratiquer la pleine conscience, une forme de méditation, afin d’empêcher l’esprit de « s’évader » et pour rester présent.

Rachida Merkouche

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More