Chicorée : Une plante millénaire aux bienfaits multiples

590

 

C’est une plante connue depuis plusieurs millénaires pour ses vertus médicinales. La chicorée -ou handaba en arabe- est utilisée pour ses bienfaits sur l’appareil digestif.

A la fois tonique, dépurative et légèrement laxative, elle est, en effet, recommandée en cas de troubles gastriques et autres indigestions s’accompagnant de ballonnements, nausées, douleurs…etc. Elle est également, apéritive, stimulant l’appétit, de même qu’elle a un effet prébiotique, c’est-à-dire qu’elle aide au confort intestinal.
Enfin, la chicorée étant une plante cholagogue, elle est indiquée en cas de troubles hépatiques, facilitant notamment l’évacuation de la bile vers l’intestin.
Il est, toutefois, impératif de ne faut pas dépasser les doses et posologies indiquées car, à très fortes doses, la chicorée dont on utilise aussi bien les racines que les feuilles, peut s’avérer nocive pour le foie.
Il est donc recommandé de faire infuser une à deux cuillères à soupe de feuilles et de racines séchées dans un litre d’eau bouillante, ne pas dépasser 3 tasses par jour. Pour stimuler l’appétit, faire infuser 1,5g dans 150 ml d’eau et boire une tasse avant les repas.
A noter que la chicorée est contre-indiquée chez les personnes allergiques à l’inuline. Ce composant qui se trouve dans les racines de la plante peut provoquer des ballonnements, des crampes, des diarrhées ou des flatulences.
D’une façon générale, il est toujours préférable d’en parler à son médecin, avant de se lancer dans un traitement à bases de plantes pour éviter les désagréments liés à certaines contre-indications.
Hassina Amrouni

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More