FACE À LOTFI BENBAHMED : L’ADPHA soulève le problème de la commercialisation illégale des produits pharmaceutiques

Une réunion de travail et de coordination a eu lieu, hier jeudi , au ministère de l’industrie pharmaceutique, sous la présidence de Lotfi Benbahmed, avec des représentants de l’Association des distributeurs pharmaceutiques algériens (ADPHA), en présence des responsables du ministère et le secrétaire général de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques,indique un communiqué diffusé ce vendredi 15 avril.

Plusieurs questions liées aux pratiques commerciales illégales qui pourraient affecter négativement la disponibilité des produits pharmaceutiques, ont été soulevées par les membres de l’ADPHA. Ces derniers ont également exprimé la volonté des distributeurs de coopérer, en particulier dans le cadre du suivi des médicaments pharmaceutiques et du contrôle administratif des substances psychotropes.

A cet égard, Dr Lotfi Benbahmed a rappelé toutes les nouvelles procédures mises en place par le Ministère de l’Industrie Pharmaceutique, dans le but d’assurer l’approvisionnement en produits pharmaceutiques et de lutter contre les pratiques commerciales illégales, notamment à travers les activités de l’Inspection Générale du Ministère et des équipes conjointes composées par des agents de l’Agence Nationale des Produits Pharmaceutiques et les services du Ministère du Commerce et de la Promotion des exportations.

Le ministre a également attiré l’attention sur l’importance de la coopération entre les établissements pharmaceutiques de distribution en gros et les établissements pharmaceutiques de fabrication et d’importation, à travers les associations représentatives, et ce dans le cadre de l’organisation du marché national et de la garantie de l’approvisionnement continu en produits pharmaceutiques.

Dr Benbahmed a également suggéré une coordination entre l’Association des Distributeurs et les services du Ministère de l’Industrie Pharmaceutique, en vue de fixer un texte réglementaire lié à la mise à disposition de produits pharmaceutiques (projet en cours), ou de revoir le cahier des charges de la distribution en gros.

Ali Djaber

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :