Ortie blanche (القريص الابيض)

La plante du bien-être féminin

840

Très souvent confondue avec l’ortie, même si elle n’en possède pas le même aspect urticant, l’ortie blanche, également connue sous le nom de lamier blanc, est une plante aux multiples vertus médicinales.

Grâce à son pouvoir émollient, l’ortie blanche soulage les irritations en tous genres. Egalement constituée de tanins qui lui confèrent des vertus astringentes, cette plante aide à soulager les maux de gorge, à stopper les diarrhées, à désinfecter les plaies ouvertes, à soulager les douleurs hémorroïdaires…Elle est également un bon régulateur du transit intestinal.

Sur le plan gynécologique, l’ortie blanche possède beaucoup de bienfaits. En effet, grâce à ses tanins, elle permet de réguler le flux menstruel lorsqu’il est trop abondant, tout en réduisant les douleurs, de même qu’elle est fréquemment utilisée contre les leucorrhées. En association avec d’autres plantes comme l’Achillée millefeuille, l’Alchemille ou encore le Gattilier, elle est efficace contre le syndrome prémenstruel, contribuant ainsi à réduire la sensation de gonflement et d’inconfort qui précède l’arrivée des règles.

Ne présentant aucune contre-indication connue à ce jour, l’ortie blanche se prépare en infusion. Pour ce faire, verser une cuillère à soupe de plantes sèches (sommités fleuries) dans 150 ml d’eau froide, couvrir et faire chauffer à feux doux. Dès l’apparition des premières bulles éteindre le feu et laisser infuser pendant une dizaine de minutes, filtrer et boire chaud.

A noter qu’en raison du goût assez fade de cette plante, on peut l’associer à d’autres plantes comme la menthe, le thym, le romarin, l’hibiscus… Cela augmentera le goût du breuvage et décupler ses bienfaits.

Hassina Amrouni

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More