Plus dangereux qu’utiles :105 médicaments à écarter en 2022

La revue Prescrire a publié, , pour la 10e année consécutive, la liste des médicaments qu’elle conseille d’écarter des soins. D’après les rédacteurs de la revue, cette option sert “ d’abord pour ne pas nuire aux patients et pour éviter des dégâts” .

L’article de Prescrire distingue plusieurs médicaments plus dangereux qu’utiles :

– Les médicaments qui, compte tenu de la situation clinique, exposent à des risques disproportionnés par rapport aux bénéfices qu’ils apportent ;

– Les médicaments anciens dont l’utilisation est dépassée, car d’autres médicaments plus récents ont une balance bénéfices-risques plus favorable.

– Les médicaments récents, dont la balance bénéfices-risques s’avère moins favorable que celle de médicaments plus anciens.

– Les médicaments dont l’efficacité n’est pas prouvée au-delà de celle d’un placebo, et qui exposent à des effets indésirables particulièrement graves.

Cette année, ce sont 105 médicaments qui sont indexés pour l’une des raisons précédentes.

« Le plus souvent, quand un traitement médicamenteux paraît souhaitable, d’autres options ont une meilleure balance bénéfices-risques que ces médicaments à écarter. Et dans certaines situations, l’option la plus prudente est de ne pas recourir à un médicament  », expliquent les responsables de la Revue.

Tinhinane B.

Les 105 médicaments répertoriés par Prescrire, cliquer ici : Pour_mieux_soigner_des_medicaments_a_ecarter___bilan_2022

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More