Selon une récente étude : La majorité des stratégies pour perdre du poids ont échoué

La plupart des stratégies adoptées par la majorité des adultes en état d’obésité pour perdre du poids échouent. C’est là un des résultats d’une étude menée dans six pays européens sur les difficultés des personnes obèses à perdre du poids que des chercheurs de l’université de Cardiff ont fourni lors du congrès de l’European Association For The Study Of Obesity qui se tient actuellement à Maastricht aux Pays-Bas.

La publication détaillée n’est pas encore parue en bonne et due forme mais elle a été relue par les membres du comité scientifique du congrès, rapportent des médias conviés à couvrir l’événement scientifique.

1.850 personnes obèses (IMC supérieur ou égal à 30) sur leur profil démographique ont été interrogées par l’équipe scientifique de Cardiff entre mai et juin 2021. Les traitements qu’elles prennent, les stratégies qu’elles mettent en place pour maigrir et leurs changements de poids au cours de l’année passée ont été récoltés via un questionnaire en ligne. Ces données ont permis d’établir des statistiques qui soulignent le manque de soutien et de stratégie efficace pour la prise en charge de l’obésité.

De l’exposé des chercheurs lors de ce congrès, 79 % des répondants ont déclaré avoir essayé de perdre du poids dans l’année grâce à un régime restrictif (72 %), un programme d’entraînement sportif (22 %) ou d’un traitement médicamenteux (12 %) mais les trois-quarts d’entre eux n’y sont pas parvenus dans des proportions suffisantes pour améliorer leur santé.

Les scientifiques ont souligné que, parmi les stratégies mises en place, celle du régime restrictif et de l’entraînement sportif donnent les plus mauvais résultats.

Nouhad Ourebzani

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More