Vers l’ouverture des voies Éthiopiennes devant les produits pharmaceutiques Algériens

L’Algérie et l’Éthiopie veulent l’organisation d’une exposition dédiée à l’industrie pharmaceutique algérienne à Addis-Abeba. Cette volonté commune d’ouvrir les voies éthiopiennes aux médicaments et dispositifs médicaux Algériens s’est exprimée à l’occasion d’une rencontre entre le ministre de l’industrie pharmaceutique, Dr Lotfi Benbahmed, et l’ambassadeur de l’Éthiopie en Algérie, S. E. Nebiat Getachew Assegid, ayant eu lieu ce mardi au siège du ministère.

“ Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales algéro-éthiopiennes, fait suite à la visite officielle de la Présidente de la République d’Ethiopie, Madame Sahle-Work Zewde, , et à la nécessité de renforcer la coopération économique conjointe, qui a été exprimée par le Président Abdelmadjid Tebboune”, explique un communiqué diffusé à l’issue de cette réception.

“ Les deux parties ont exprimé leur souhait d’organiser une exposition dédiée à l’industrie pharmaceutique algérienne à Addis-Abeba, qui permettrait aux différents concessionnaires et investisseurs de se familiariser avec le marché éthiopien et de s’informer sur les nombreuses opportunités d’affaires offertes par la production, la distribution et l’exportation. des produits pharmaceutiques au niveau régional et continental”, lit-on dans le communiqué précédemment cité.

“ A cet effet, les deux parties ont exprimé leur volonté de renforcer leur coopération par la signature d’une convention de partenariat et d’un protocole d’accord au niveau institutionnel entre le ministère algérien de l’Industrie pharmaceutique et le ministère éthiopien de la Santé, ainsi qu’entre l’Agence nationale des produits pharmaceutiques ( ANPP) et son homologue éthiopien Ethiopian Food and Drug Administration ( EFDA)”, ajoute le communiqué.

Enfin, les deux parties se sont engagées à faciliter et intensifier les contacts et les échanges entre les différents
Concessionnaires et investisseurs des deux pays grâce au lancement de la liaison aérienne directe entre l’Algérie et Addis-Abeba, qui permettra la création d’un nouveau dynamisme commercial, notamment dans le domaine de l’industrie pharmaceutique, et hissera le partenariat économique au niveau de l’amitié historique qui lie les deux pays.

Meriem Azoune 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :