Alzheimer : une maladie jusque-là incurable

91

 

La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative complexe, jusque là incurable. Elle est à l’origine de troubles cognitifs évolutifs qui se caractérisent par un dysfonctionnement des connexions entre les neurones.

Les spécialistes expliquent que cette maladie affecte graduellement les fonctions cognitives du patient (mémoire, langage, raisonnement, apprentissage, résolution de problèmes, prise de décision, perception, attention…). Selon les médecins, ces lésions cérébrales sont dues à l’altération neuronale qui touche notamment l’hippocampe, siège de la mémoire, et les aires néocorticales. Progressivement, les neurones atteints contaminent les neurones voisins jusqu’à atteindre plusieurs zones du cerveau.

Cette maladie doit son nom à Aloïs Alzheimer, psychiatre et neurologue allemand (1864-1915) qui en fait la description pour la première fois, en 1906, sur une patiente du nom de Augusta Deter.

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Les dernières statistiques qui remontent à 2018 parlent de plus de 200 000 cas en Algérie. L’absence d’une statistique annuelle renseigne sur le manque d’intérêt pour cette pathologie.

Dans le monde plus de 55,2 millions de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée selon l’OMS. Selon les prévisions, ce nombre devrait atteindre les 78 millions en 2030. Les pays faiblement ou moyennement industrialisés seront les plus touchés du fait de l’augmentation de l’espérance de vie, de la faiblesse des moyens de diagnostic et de l’accompagnement des malades et de l’insuffisance de la politique efficace de prévention.

Thinhinane B.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More