Diabète de type 1 : Des chercheurs font une nouvelle découverte prometteuse

Le diabète de type 1 ou diabète insulinodépendant est considéré comme une maladie auto-immune lors de laquelle se produit une destruction des cellules bêta-pancréatiques qui fabriquent l’insuline.
Dans une étude publiée le 3 février 2022 dans la revue scientifique Nature Communications, un groupe de chercheurs dirigé par Paolo Fiorina MD, PhD, du Boston Children’s Hospital et Francesca D’Addio, MD, de l’université de Milan, a identifié une voie cellulaire qui provoque la mort des cellules bêta du pancréas. La voie cellulaire en question, consiste en un « death receptor » (récepteur de mort) sur les cellules productrices d’insuline nommé TMEM219, couplé à une protéine, la IGFBP3. Les chercheurs ont découvert que, lorsque cette dernière se lie au death receptor TMEM219, cela induit le phénomène d’apoptose des cellules bêta-pancréatiques (l’apoptose est le processus par lequel des cellules déclenchent leur autodestruction en réponse à un signal). Le professeur Paolo Fiorina a déclaré à ce sujet : « Nous pensons que cela pourrait être un mécanisme naturel pour garder la population de cellules bêta sous contrôle. Nous pensons que dans la maladie, la production d’IGFBP3 peut être augmentée, il y a donc une perte de cellules bêta ». Chez des souris, les chercheurs ont utilisé plusieurs moyens pour bloquer la voie cellulaire en question, à chaque fois, les cellules bêta étaient préservées, et la production d’insuline augmentée. Lorsque le blocage s’est fait pendant une longue période, les populations de cellules bêta-pancréatiques se sont développées.
Le professeur Paolo Fiorina a fondé une société de biotechnologie en Italie appelée Enthera en 2016 qui développe des produits biologiques basés sur ces découvertes. Les premiers tests chez l’homme d’un traitement par anticorps pour bloquer la voie cellulaire IGFBP3/TMEM219 pourraient commencer dès septembre 2022 en Europe.

Alyssa Boutnaf

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More