Les DSP sommés d’achever les projets des services d’urgences chirurgico-médicales avant la fin de ce premier semestre

Le ministre de la santé, Pr Abderrahmane Benbouzid, a appelé, hier jeudi, les directeurs de la santé des wilayas à remédier au retard enregistré dans la livraison d’un certain nombre de projets d’hôpitaux des urgences médico-chirurgicales pour toutes les spécialités, en respectant les délais annoncés. Le ministre a souligné la nécessité de les terminer avant la fin du premier semestre de cette année.

Dans le même contexte, le ministre a appelé les DSP à lui soumettre leurs propositions concernant l’affectation de bâtiments aux urgences médicales au sein des établissements de santé, en leur conférant un caractère particulier, ou la création d’hôpitaux d’urgence à l’instar de l’hôpital récemment inauguré dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj. , qui répondra inévitablement aux exigences sanitaires de tous les wilayas de l’Est.

Le ministre a également ajouté que le premier et dernier objectif de donner la priorité aux services d’urgence et aux cliniques multiservices au sein des programmes de réadaptation est de faciliter et de permettre aux citoyens de bénéficier des différents services de santé. Dans cette optique, le ministre a appelé les directeurs de la santé des wilayas à apporter les changements nécessaires en examinant la situation dans laquelle se trouvent leurs établissements de santé.

Par ailleurs, le professeur Abderrahmane Benbouzid a abordé , lors de la réunion d’hier, les visites inopinées et de terrain qu’il a effectuées, où il a évoqué les dysfonctionnements qu’il a rencontrés dans certains hôpitaux de la capitale, notamment ceux liés aux services urgents représentés dans les dispositifs médicaux, les méthodes d’examen et l’équipement des salles de soins .

Meriem Azoune

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More