Octobre rose tire à sa fin avec une volonté de faire de la lutte contre les cancers une dynamique permanente

C’est la dernière journée d’octobre rose. La campagne mondiale de sensibilisation sur le cancer du sein tire à sa fin. En Algérie, le mois rose ‘s’est distingué par une mobilisation générale de tous les acteurs intéressés par les thématiques de la santé en faveur de la sensibilisation sur l’importance du dépistage précoce.

Des laboratoires pharmaceutiques, des institutions étatiques, à leur tête le ministère de la santé, des associations, des entreprises, des médecins bénévoles et des médias, à l’instar d’esseha.com, ont mis tous les moyens disponibles pour réussir le challenge de toucher un maximum de femmes, partout dans le pays, sur les places publiques et dans leurs lieux de travail.

esseha.com, en dépit des limites de ses moyens, a diffusé, le long du mois rose, des émissions de sensibilisation, fait intervenir des spécialistes et couvert autant que peu les événements liés à la campagne.

A l’occasion de cette campagne, des décisions importantes ont été prises, notamment celle de la réactivation du fond national de lutte contre le cancer ou celle de relance du chantier de construction du CAC de Djelfa. Le ministère de l’industrie pharmaceutique a actionné tous les mécanismes organisationnels et logistiques pour assurer dorénavant la disponibilité à tout moment et partout des médicaments anti-Cancer.

Le plus positif dans la campagne d’octobre rose est cette conviction et volonté collective, exprimée partout, de poursuivre les efforts de sensibilisation sur les cancers au delà du mois d’octobre pour faire de ces actions une dynamique permanente.

Meriem Azoune

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More