Permière à produire le stylo à insuline en Algérie : Voici pourquoi l’unité de Novo Nordisk est si importante !

Le ministre de l’industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a inauguré, ce lundi, la première unité de production de stylos à insuline, réalisée par les laboratoires Novo Nordisk. Cette unité tant attendue par le pays est très importante, surtout que plus de 2.5 millions d’Algériens dépendent de ce produit pharmaceutique qui coûte cher au trésor public.

Novo Nordisk qui accompagne les malades Algériens, notamment les diabétiques, depuis plus de 80 ans, a investi plus de 6 milliards de dinars dans l’équipement ultra moderne de cette unité constituée d’une chaîne d’assemblage et deux chaines de conditionnement.

L’unité de Novo Nordisk, première du genre à rentrer effectivement en production, fournira annuellement près de 60 millions de stylos à insuline, soit une quantité nettement supérieure au besoin national estimé à 35 millions d’unité par année. Une performance technologique qui pousse dore et déjà les laboratoires Novo Nordisk à prévoir un plan d’exportation vers l’Afrique , la région MENA et autres marchés mondiaux.

Le ministre de l’industrie pharmaceutique souligne , dans un speech de circonstance, que l’effort de Novo Nordisk n’est pas négligeable. « C’est un effort qui se traduit par une réduction remarquable du prix du produit pour le patient, et une diminution des coûts pour les caisses sociales », dit Ali Aoun.

L’intérêt du début de production de stylos à insuline par Novo Nordisk se trouve également dans sa contribution à baisser la facture d’importation. « Ce projet permettra au trésor public d’économiser près de 45 millions d’euros, sur la facture d’importation de l’insuline», souligne le ministre.

Le ministre, tout en saluant cet effort important, a émis le souhait de voir Novo Nordisk aller de l’avant dans l’investissement, surtout que le groupe a les capacités et le savoir-faire connu et reconnu. « Ce début louable doit être couronné in fine par un process de production complète de l’insuline », rappelle Ali Aoun aux responsables de Novo Nordisk.

Ali Djaber

 

 

 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More