5% des Algériens souffrent des calculs rénaux : Voici pourquoi !

274

5% des Algériens souffrent de calculs rénaux . Et le segment touché par ce phénomène se situe entre 20 et 60 ans. Ces affirmations viennent de Dr Sofiane Chouchane, spécialiste en urologie à Sétif interrogé sur la thématique par la radio locale.

Le spécialiste souligne que 80% des cas de calculs rénaux passent sans complications .
.
La maladie ne présente aucun symptôme direct, à part de terribles douleurs qu’elle provoque et de la fièvre dans certains cas, deux indices de la présence d’une accumulation de calculs au niveau des reins ou des voies urinaires.

Dr Chouchane explique que certaines des causes les plus importantes de l’accumulation des calculs rénaux sont la non consommation d’eau en quantité suffisante et nécessaire, comprise entre deux et trois litres par jour au moins, la déshydratation de l’organisme due à la transpiration, à l’exercice ou à la consommation de lait et ses dérivés en abondance, la consommation excessive de viande et certaines anomalies congénitales chez les enfants.

L’urologue assure qu’un bon diagnostic dans les premiers stades de la maladie et un suivi médical, contribuent à la prévention des complications.

En se débarrassant des calculs grâce à des traitements modernes et avancés, il a été possible de réduire la proportion de la chirurgie classique à 1 pour cent, précise encore Dr Chouchane.

Synthèse : Nora S

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More