Le ministre de la santé : L’Algérie vise à améliorer la riposte contre le Sida

L’Algérie célèbre la journée mondiale de lutte contre le Sida, placée cette année sous le thème « Faisons pression pour l’égalité », avec une devise nationale fort engageante : « Combattons les inégalités pour en finir avec le sida ».

À l’occasion, le ministre de la santé, Pr Abdelhak Saihi, souligne l’importance de l’accès universel aux services de traitement et de prévention de cette maladie sans discrimination tout en améliorant la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH/SIDA et l’éradiquer en tant que problème de santé général.
Devant les membres du Comité National de prévention et lutte contre le SIDA /VIH et les représentants d’organisations internationales, le ministre a mis en exergue la qualité de du partenariat avec le Programme des Nations Unies pour la lutte contre le SIDA, qui a permis à notre pays de faire de grands progrès dans ce domaine.

Tout en rappelant l’objectif général de cette journée mondiale qui consiste en l’accélération de la riposte à l’élimination du sida d’ici 2030, en mettant l’accent sur l’accès à un traitement équitable et de qualité, dans le respect du droit à la santé pour tous, le ministre de la santé a rassuré que “ la volonté politique s’est traduite par la pleine mobilisation du gouvernement et de toutes les parties prenantes, notamment la société civile, dans un cadre multisectoriel permettant de garantir l’accès universel et gratuit à tous les services, y compris les examens et les soins” .

“ Cependant, les comportements à risque face au VIH/SIDA, le niveau de protection, l’injection de drogues et les phénomènes migratoires sont autant de vulnérabilités à prendre en compte et qui nécessitent plus de vigilance”, avertit le ministre avant d’énumérer un ensemble d’objectifs prioritaires consacrés par l’Algérie dans sa politique de lutte contre cette maladie. Ainsi, l’Algérie tend à Accélérer la protection des groupes les plus vulnérables à l’infection à VIH, Éliminer la transmission mère-enfant du VIH, Promouvoir les activités de prévention, de détection, de traitement et de soins et Accompagner les personnes vivant avec le VIH avec le soutien de la société civile.

Le professeur Saïhi a indiqué aussi la mise en œuvre du Plan National Stratégique 2020-2024 qui s’inscrit également dans l’ensemble des engagements pris par l’Algérie et qui vise à améliorer la riposte nationale, compte tenu du tableau épidémiologique et de la dynamique de l’épidémie.

“ C’est pourquoi nous avons voulu exprimer à travers cette journée notre volonté de poursuivre notre engagement afin de relever ce défi, et cela se confirme par les différentes actions qui ont été menées et se consolident”, précise Pr Saïhi qui a profité de son allocution pour “ saluer les efforts déployés avec un grand engagement par tous les acteurs pendant la pandémie de COVID-19, à travers les différentes interventions et activités préventives en cours pour les groupes vulnérables à haut risque de contracter le VIH et celles visant à soutenir les personnes touchées sur le plan psychosocial comme la médiationLivraison sociale et de drogue”.

Nora S

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accept Read More